109 000 euros le prix payé par le Groupe Bourbon pour la libération des otages français

Arrivée en France ce matin 12 novembre des 3 otages français.

Le groupe Bourbon aurait  payé une rançon de 109.000 euros, aux ravisseurs de ses trois employés enlevés au Nigeria à bord du Bourbon Alexandre, dans la nuit du 21 au 22 septembre 2010 et libérés mercredi.
Bourbon Alexandre @bourbon Offshore Surf

Les autorités françaises auraient suivi les négociations, mais elles n’y ont pas directement participé.
En vertu d’une coopération européenne active en matière de renseignement, ce sont les services secrets et les forces spéciales britanniques qui « ont la main » dans cette zone sur les tractations consécutives à des prises d’otages dans cette région, sous l’autorité de Robert Scott « Bob » Dewar, haut-commissaire britannique à Abuja, et l’un des tout meilleurs connaisseurs de l’Afrique au Foreign Office.

www.marine-marchande.net/Flotte/Supplies/BourbonAlexandre.htm

2 autre français sont encore retenus, ils ont été enlevés lundi sur une plate-forme pétrolière.

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire