Tanguy de Lamotte : « vingt-cœurs » pour sa première Route du Rhum

En cette Saint Tanguy et après 16 jours de course, Initiatives-Coeur a franchi la ligne d’arrivée de la 10ème Route du Rhum – Destination Guadeloupe, mercredi 19 novembre à 05h28mn13s Après avoir bouclé un Vendée Globe en 2012 puis une Transat Jacques Vabre en 2013, Tanguy de Lamotte n’avait plus besoin de faire ses preuves en IMOCA mais en terminant cette transatlantique exigeante, il montre une nouvelle fois sa détermination à aller au bout de ce qu’il entreprend. Une persévérance qui a du sens pour les 20 enfants qui vont bénéficier d’une opération du cœur grâce au projet qu’il porte pour Mécénat Chirurgie Cardiaque.

Cette édition anniversaire de la légendaire Route du Rhum aura été une course historique avec des records de vitesse dans chaque catégorie. De nouveaux temps de référence inscrits par des marins d’exception : Loick Peyron (Ultimes), Erwan Le Roux (Multi50), François Gabart (IMOCA) et Alex Pella (Class40). Succès indéniable sur le plan sportif mais exploit également sur le plan humain grâce à Tanguy de Lamotte.

Tanguy de Lamotte (Initiatives Coeur) 7eme de la categorie Imoca sur la Route du Rhum-Destination Guadeloupe 2014 - Pointe a Pitre le 19/11/2014 Photo A.Courcoux

Tanguy de Lamotte (Initiatives Coeur) 7eme de la categorie Imoca sur la Route du Rhum-Destination Guadeloupe 2014 – Pointe a Pitre le 19/11/2014 Photo A.Courcoux

Ce skipper pas comme les autres qui navigue utile, défend l’association Mécénat Chirurgie Cardiaque depuis ses débuts en course au large. C’était déjà le cas lors de sa première traversée de l’Atlantique en 2005 sur son 6.50. Une sensibilité et une générosité qu’il conservera, allant même jusqu’à convaincre ses sponsors de contribuer eux-aussi à la cause. C’est ainsi qu’en 2012, la société Initiatives à mis en place la brillante opération « 1 clic=1 cœur », permettant de financer des opérations de plusieurs dizaines d’enfants souffrants de malformations cardiaques. La société K-LINE rejoint cette folle aventure humaine cette année à l’occasion de la Route du Rhum, dont l’objectif était de pouvoir espérer sauver 10 enfants. Aujourd’hui l’engouement du public est tel que ce chiffre a doublé : 20 opérations vont pouvoir être financées grâce aux clics de 240 000 nouveaux internautes enthousiastes (1 clic « j’aime » =1€ / 12 000€=1 enfant sauvé)

Initiatives-Cœur On refait la courseDouche froide
C’est le terme qui peut le mieux qualifier le début de course d’Initiatives-Cœur et de ses camarades. Après la semaine passée à Saint-Malo sous un soleil estival, Tanguy fêtait son entrée en course par un très joli départ en étant le premier IMOCA à couper la ligne. Mais très vite, la flotte était cueillie par une perturbation brutale dans la Manche. Initiatives-Cœur est parti dans une violente embardée en brisant le système de safran… Pas d’autre possibilité que d’envisager une escale à Brest, atteint à petite vitesse lundi soir.Opération commando
A Brest, l’équipe technique se mobilisait, car pas question d’abandonner ! Pendant 24 heures, une petite fourmilière s’est affairée pour que Tanguy puisse reprendre la mer : stratification du système de safran, remplacement des girouettes, petits bobos divers. Mission accomplie, le bateau repart mardi soir, 600 milles derrière la tête de flotte, mais l’essentiel est désormais ailleurs.Grand tour du périph’
Les 36 premières heures après le départ de Brest furent encore difficiles pour Tanguy aux prises à une perturbation très active au large du Cap Finisterre avant de pouvoir piquer vers les Alizés. Alors que les premiers pouvaient adopter une trajectoire directe vers la Guadeloupe, le décalage progressif de l’anticyclone des Açores contraignait Tanguy à emprunter une route beaucoup plus longue vers le Sud pour le contourner. Plus de 600 milles supplémentaires à parcourir !

Aujourd’hui Tanguy a apprivoisé son nouveau bateau, il a perçu l’exigence physique qu’il réclame et, plus important, il a été porté par l’indéfectible soutien des internautes qui auront permis d’opérer 20 enfants, autant que lors du Vendée Globe 2012… mais en trois fois moins de temps.

Premiers mots de Tanguy
« Quand on voit le contraste avec les 25 nœuds au portant la nuit dernière, les 3 nœuds de pétole dans l’après-midi, puis les 25 nœuds au près dans le canal des Saintes, on passe par toutes les couleurs de l’arc en ciel ! C’est jamais facile une Route du Rhum, ça se mérite. Je suis content d’être là.
Le contretemps au départ sur mon avarie de safran a été bien géré par l’équipe. Je suis là à Pointe-à-Pitre avec le bateau, je suis fier. On a fait un super job, on va pouvoir sauver 20 enfants, ça fait de moi le vainqueur sans avoir gagné ! (rires)
Ce bateau est plus dur que l’ancien mais il va plus vite… les efforts sont récompensés par la vitesse moyenne du bateau. Ce sont des sensations différentes, je suis hyper content d’avoir fait cette transat, j’ai pris beaucoup de plaisir. Il va y avoir du travail derrière pour le Vendée Globe, j’ai hâte. »

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire