300 mètres de long, le premier porte-avions chinois inquiète les Etats-Unis

Ce navire soviétique remanié de 300 mètres de long, était très attendu, et il a effectué mercredi ses premiers essais en mer.
Déjà puissance maritime, la Chine affirme ainsi la nécessité d’un équipement approprié. En témoignent les querelles en mer de Chine méridionale et l’accrochage maritime entre la Chine et le Japon l’année dernière
L’agence Chine nouvelle, sur son blog d’informations militaires, précisait que la mise à l’eau de ce porte-avions, qui n’est pas encore totalement terminé, aurait lieu dans le port de Dalian [nord-est].
Ce navire restauré  qui est de l’ère soviétique acheté à l’Ukraine, serait-il le premier de nouvelles constructions navales.
Quoiqu’il en soit les États-unis restent perplexes face à ce nouvel armement maritime.

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire