5ème Tour de Belle-Ile, plus de 454 bateaux inscrits !!

A 8 jours du départ du Tour de Belle-Ile et à 5 jours de la clôture des inscriptions (plus d’inscription possible la veille de la course), ce sont déjà 454 bateaux qui ont répondu présent pour cette cinquième édition. La course, devenue en très peu de temps une « classique » du printemps, est depuis l’an dernier la 1ère course de voile habitable en France en nombre de bateaux participants.

TDBI 2012 Affichewww.tourdebelleile.com


Revue de Gala
Les skippers professionnels l’ont bien compris, eux qui l’ont inscrit depuis longtemps à leur programme de navigation à l’instar de Sam Davies et Arnaud Boissières en IMOCA, ou du « Professeur » Michel Desjoyeaux, accompagné de ses accolytes de la série des trimarans océaniques MOD70, Yann Guichard, et Sébastien Josse, vainqueur du Tour de Belle-Ile 2011 et recordman de l’épreuve (2h42min).
On croisera également au sein de la flotte les trimarans Multi 50 de la série du vainqueur de l »édition 2010 Yves Le Blévec (Actual), classe très présente avec 7 unités au départ. Alain Gautier et le néo-voileux Jean Galfione seront aussi de la partie tout comme le marin de l’année en titre, Jean-Pierre Dick, à la barre de son JP54, accompagné pour l’occasion du prometteur Thomas Normand venu des Minis 6,50 et désormais bizuth dans la très professionnelle classe des Figaro Beneteau. A noter le retour du grand Francis Joyon, sur son trimaran IDEC (vainqueur 2009).
Pour le plaisir des yeux…
Le trimaran géant devrait d’ailleurs avoir un camarade à sa taille sur l’eau puisque le Sodebo de Thomas Coville, inscrit à l’épreuve, sera présent sur la ligne de départ – si les conditions météo lui permettent de retrouver son élement d’ici à la course – et dévoilera à l’ensemble des participants sa nouvelle décoration ou plus exactement son plumage puisque le trimaran ressemble désormais… à un albatros.
Du côté des voiliers de monsieur tout-le-monde (ou presque), on découvrira quelques belles unités classiques, le TP52 Paprec fera son retour sur l’épreuve  tandis que le grand nombre de voiliers courant en HN, IRC et Multi2000 laissera présager des luttes de haut vol dans chacune de ces catégories et un spectacle magnifique pour cette flotte hétérogène unique.
Enfin, Class40, Mini 6,50, J80 ou Open7,50 côtoieront d’autres séries venues en nombre comme les First 31.7, Grand Surprise et Pogo 8,50.
Une épreuve, un départ, deux parcours
Cette année, un beau parcours côtier au ras de la côte « abritée » de Belle-Ile, le P’tit Tour, permettra aux sportboats et petites unités de participer au Tour de Belle-Ile et de prendre le même départ que les plus gros bateaux. Le parcours habituel de l’épreuve devient cette année le Grand Tour et est désormais réservé aux voiliers équipés pour la navigation hauturière. Petits et Grands se sépareront donc aux Poulains avant de se retrouver aux Galères pour un retour commun en Baie de Quiberon !
Trinité mais 3 ambiances
L’Espace Tour de Belle-Ile est toujours situé sur le port de La Trinité-sur-Mer mais  l’organisation met cette année en place des animations dans deux établissements partenaires afin de réunir dans une ambiance conviviale les participants prenant le départ depuis les ports du Crouesty et de Port Haliguen.


    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire