65 000 images du journaliste-photographe Serge Lucas entrent dans les collections du Musée national de la Marinee.

Grâce au soutien du ministère de la Défense / DMPA, du ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement et de l’Aménagement durables et du Comité national des pêches maritimes et des élevages marins, le musée national de la Marine vient d’acquérir un fonds majeur dédié à la pêche de ces trente dernières années, constitué par le journaliste- photographe Serge Lucas.

Coup de senne au thon tropical. 1980 © MnM / S. LucasEn 1978 Serge Lucas « part en mer ». Il embarque pour des campagnes de pêche, suivant toujours la même démarche photographique et couvre 130 reportages « le temps d’une marée ».
Son activité se poursuit essentiellement jusqu’en 1995.

Cette photothèque est une collection importante, cohérente et diversifiée sur les campagnes de pêche de cette période, en France et en Europe, autant dans le domaine de la pêche côtière qu’hauturière, et concerne aussi l’aquaculture.
Elle comprend également des reportages sur la marine marchande, la construction navale, la marine nationale, la plaisance et les villes maritimes.

Sur près de trente ans, Serge Lucas a enregistré l’évolution des bateaux, des méthodes de
travail des marins pêcheurs, leurs gestes, leur matériel, leur vie à bord, offrant une dimension ethnographique à son oeuvre. Ses reportages révèlent un regard humain, complice et pudique sur un rude métier dont il illustre les difficultés mais aussi les instants de bonheur.

Ce fonds photographique permettra de témoigner des multiples pratiques contemporaines de la pêche, dans les sites du musée de Brest, Port-Louis, Rochefort, Toulon, et par des expositions temporaires.

A Paris, dans le cadre de la rénovation du musée (2014/15), la pêche fera l’objet d’une présentation multimédia dynamique et vivante.
Les métiers et techniques seront placés dans une perspective historique, débouchant sur les questions actuelles de la raréfaction de la ressource, des quotas, des pratiques sélectives de prises.
Cet ensemble de photographies est commenté par Serge Lucas grâce à ses propres notes et articles.

Réalisés sur diapositives, les reportages entrés en collection du musée national de la Marine font l’objet, dès à présent, d’une campagne de numérisation de grande ampleur, ce qui permettra, à terme, d’en présenter une riche sélection.

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire