88 marins, héros d’une semaine au Havre avant le grand départ de la Transat Jacques Vabre

Tous les concurrents et leurs machines sont  au Havre, grande ville portuaire de la façade Atlantique de la France Métropolitaine, point de départ de la Transatlantique en double qui fête cette année ses 20 ans.
Pour cette 11ème édition les bateaux devront rallier sur une route directe de 5 400 milles, le Havre à Itajaí au Brésil.

Le-Havre-pour-JV26 Class40′, 10 Imoca60, 6 Multi50 et 2 MOD70, constituent les 4 classes de bateaux inscrits pour 44 duos engagés.

Deux MOD 70
Parmi les concurrents, le trimaran armé par le Baron Benjamin de Rothschild
A la barre du multicoque, Sébastien Josse et Charles Caudrelier  abordent avec beaucoup de sérénité les jours qui les séparent encore du grand départ.

Parti de son port d’attache lorientais , Sébastien Josse et Charles Caudrelier ont profité d’une petite fenêtre météorologique plus clémente le long des côtes bretonnes et normandes pour rallier le Havre,
Ce convoyage d’un peu moins de 24 heures constituait la dernière navigation au large du duo Edmond de Rothschild avant la course à proprement dit : « Ces quelques milles en équipage réduit nous ont permis de vérifier, une dernière  fois au large, tous les systèmes embarqués, le pilote automatique notamment, mais aussi de passer toute la garde-robe en revue. Nous avons mis le bateau à quai avec une « job list » quasi nulle, ce qui est plutôt très bon signe ; Edmond de Rothschild serait prêt à partir demain si besoin » se réjouissait Sébastien Josse  à son arrivée à quai.

  Le Bassin Paul Vatine fait le plein

Premier de sa catégorie à venir s’amarrer dans le Bassin qui porte le nom du célèbre et regretté marin havrais – Paul Vatine -, le MOD70 Edmond de Rothschild a depuis été rejoint par son adversaire dans cette épreuve : Musandam – Oman Air.
la classe des trimarans monotypes, qui était initialement composée de quatre duos, a connu deux défections dans ses rangs. Spindrift Racing et plus récemment Virbac Paprec ont dû déclarer forfait suite à leurs chavirages respectifs. C’est donc un duel à l’échelle de l’Atlantique qui s’annonce pour les quatre marins.
« Le plateau est certes moins fourni que ce que nous avions imaginé au début mais l’enjeu de traverser l’Atlantique en double et en multicoque est intact et reste un véritable challenge sportif et humain. Le fait d’être deux changera certainement la stratég ie sur l’eau, car il y aura sûrement plus de contrôle, mais au final nous partons toujours avec les mêmes objectifs : finir et gagner ! »  Et le co-skipper d’Edmond de Rothschild d’ajouter : « La Transat Jacques Vabre fait partie des grandes épreuves françaises de la course au large. Cela fait presqu’un an que nous nous préparons pour cette échéance et c’est une grande satisfaction d’être amarré dans le Bassin Paul Vatine à quelques jours du grand départ. Ce sera ma 4ème participation, la 3ème pour Sébastien et nous mesurons la chance que nous avons d’être ici.»

 » Puis, plus le jour du départ approchera et plus l’observations des prévisions météorologiques prendra de l’importance dans notre planning journalier » expliquait Sébastien Josse avant s’attarder plus précisément sur cette partie si cruciale qu’est la météo : « Pour l’instant, nous sommes encore un peu loin de la date de départ théorique annoncée par la direction de course puisqu’il est prévu que nous quittions Le Havre le vendredi 8 novembre, soit 5 jours après le départ de la flotte des monocoques » (ces départs décalés ont été imaginés pour permettre à la flotte multi classes d’arriver relativement groupée au Brésil, ndlr)

 

Le duo d’Edmond de Rothschild

Sébastien Josse, skipper 38 ans, vit en couple 6 Solitaire du Figaro, 2 Vendée Globe, 1 Volvo Ocean Race, 1 Trophée Jules Verne 2011, intègre le Gitana Team et fait ses premiers bords en multicoque océanique 3e participation à la Transat Jacques Vabre, 1ère en multicoque
Pour en savoir-plus sur Sébastien Josse 

Charles Caudrelier, co-skipper 39 ans, marié, deux enfants 8 Solitaire du Figaro, 11 transatlantiques en course, 1 Volvo Ocean Race 4e participation à la Transat Jacques Vabre, 2e en multicoque, dont ?1 victoire en 2009 dans la classe Imoca avec Safran Pour en savoir-plus sur Charles Caudrelier

 

Dimanche 3 novembre départ de 3 classes
Le départ des MOD70: entre le 3 et le 8 novembre (date exacte annoncée le 1er novembre selon les conditions météorologiques)

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire