Accords signés pour la construction d’une nouvelle écluse entre les Pays-Bas et la Flandre

Le ministre flamand Ben Weyts (Mobilité et Travaux publics) et le ministre néerlandais Melanie Schultz van Haegen (Infrastructure et Environnement) ont signé le ‘Traité entre les Pays-Bas et la Flandre pour la construction de la Nouvelle Écluse Terneuzen’ le jeudi 5 février 2015.

KanaalGentTerneuzen

Grand Canal de Terneuzen

L’Entreprise portuaire de Gand est extrêmement ravi de ce moment historique. En effet, la Nouvelle Écluse Terneuzen améliore l’accès aux ports de Gand et Terneuzen. En outre, la nouvelle écluse garantira un passage facile pour les navires intérieurs entre les Pays-Bas, la Belgique et la France. Tout annonce que l’écluse sera prête en 2021. La construction de la nouvelle écluse est le plus grand investissement en infrastructure portuaire pour l’Entreprise portuaire de Gand de tous les temps.

Cette nouvelle écluse est importante de même pour la Flandre et pour les Pays-Bas. Elle améliorera l’accès maritime aux ports de Gand et Terneuzen et en même temps diminuera les attentes pour la navigation intérieure. De plus, l’agrandissement de la capacité totale du complexe d’écluses améliorera les possibilités de corridor en direction de la France. Ceci profitera aux économies de la Flandre et des Pays-Bas et de la zone du Canal Gand-Terneuzen. En plus, la Nouvelle Écluse Terneuzen contribuera à l’amélioration de la qualité de l’air vu que les navires ne devront plus attendre longtemps avant de pouvoir passer par l’écluse.

En tant que port multimodal, Gand se trouve au croisement des eaux navigables, des autoroutes et des lignes ferroviaires européennes. La nouvelle écluse est donc également cruciale afin de faire croître le port de Gand, de se développer ultérieurement, de renforcer sa position internationale, créer de nouveaux emplois et attirer des investisseurs. En outre, la réalisation de l’écluse bénéficiera à la coopération entre l’Entreprise portuaire de Gand et Zeeland Seaports (les ports de Terneuzen et Flessingue).

La signature du traité de l’écluse a eu lieu au complexe d’écluses à Terneuzen, en présence du président de l’Entreprise portuaire de Gand Mathias De Clercq et de son directeur-général Daan Schalck, du maire de Terneuzen Jan Lonink et de représentants de quelques entreprises qui font fréquemment usage du complexe d’écluses, entre autres.

Pour des navires post-Panama

La Nouvelle Écluse Terneuzen sera une écluse qui en grandes lignes sera aussi long et aussi large que les nouvelles écluses sur le Canal de Panama. La nouvelle écluse ayant comme dimensions: 427 mètres de long, 55 mètres de large et une profondeur de 16,44 mètres sera réalisée au sein du complexe d’écluses existant à Terneuzen. Elle se trouvera au même lieu où se trouve maintenant la ‘Middensluis’ – une des trois écluses existantes.

Des réserves financières pour le plus grand investissement en infrastructure portuaire de tous les temps

Selon les prévisions, la construction de l’écluse coûtera 920 millions d’euros. Les frais pour l’entretien pendant 30 ans sont estimés à 75 millions d’euros. Les Pays-Bas paieront 155 millions d’euros. La Flandre supportera les autres frais. De la contribution des Pays-Bas, la région zélandaise se chargera de 10 millions d’euros. Du côté flamand, l’Entreprise portuaire de Gand s’occupera de 15% des frais. En fonction de l’estimation et des subventions européennes, cette contribution fluctuera entre 71 et 95 millions d’euros.

Afin de financer cette contribution, l’Entreprise portuaire constitue les réserves nécessaires dans son planning pluriannuel financier. En outre, l’affiliation prévue de la province de la Flandre orientale à la gestion de l’Entreprise portuaire procurera des moyens financiers complémentaires. Cette contribution financière à la construction de la Nouvelle Écluse sera pour l’Entreprise portuaire le plus grand investissement en infrastructure portuaire de tous les temps.

Les Pays-Bas et la Flandre présenteront ensemble une demande pour obtenir des subventions européennes Ten-T dans le cadre du développement du réseau de transport transeuropéen.

Prête en 2021

La signature de ce Traité constitue un pas crucial dans la réalisation de la Nouvelle Écluse Terneuzen. Maintenant, ce sont les parlements de la Flandre et des Pays-Bas qui devront ratifier ce traité de l’écluse. Ensuite, la préparation de la construction pourra commencer. On s’attend à ce que la première bêche soit enfoncée dans le sol en 2017. En 2021 les premiers navires devraient passer par la Nouvelle Écluse Terneuzen.

Le port de Gand représente 60.000 emplois

Le port de Gand est la deuxième zone économique de la Belgique. Le port représente 60.000 emplois, ce qui équivaut à 13% de l’emploi dans la province de la Flandre orientale. Quelque 300 entreprises dans et autour du port créent une valeur ajoutée de 6,3 milliards d’euros. Gand produit ainsi une valeur ajoutée par tonne de trafic de marchandises de jusqu’à trois fois plus élevée que les autres ports de mer flamands. Gand enregistre jusqu’à 500 millions d’euros par an en investissements privés (90%) et publics (10%) dans les secteurs maritime et non-maritime.

La zone du Canal Gand-Terneuzen
Le Canal Gand-Terneuzen a 32 kilomètres de long. 17 kilomètres du total se trouvent sur territoire néerlandais et 15 kilomètres en Flandre. En 2013, 65.000 navires ont fait usage des écluses à Terneuzen.

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire