Coque centrale asséchée et consolidée, Actual avance désormais sur la route directe.

Après avoir percuté un OFNI (objet flottant non identifié) Yves le Blévec a réussi sa réparation;
Yves le Blevec sur Actual  @Th.Martinez

Yves le Blevec   sur son multi 50 Actual, qui était alors  en tête du classement, annonçait une avarie dans la nuit de dimanche à lundi. Après une dizaine d’heures de réparation à l’intérieur de la coque centrale d’Actual par 45°, 4000 litres d’eau pompés à la main, 12 heures de séchage, Yves a réussi l’exploit de sécuriser le trimaran qui risquait à tout moment de se briser.

Le fissure sur la coque centrale de son trimaran annonçait de lourdes conséquences étaient :
4 m3 d’eau embarqués dans la coque centrale et une fissure sur la crosse du bras avant tribord du trimaran.
Le skipper d’Actual avait déjà réussi à consolider le bras avant tribord de son bateau dès lundi.
Il lui restait à soulager son bateau du poids de l’eau embarquée puis à réparer la voie d’eau.

En images, Yves Le Blévec  présente sa réparation :

Clip vidéo :

www.teamactual.eu/mediatheque/266-route-du-rhum—la-banque-postale-ou-comment-reparer-son-multi-50-en-pleine-mer.html

Actual fait maintenant cap au sud à une vitesse oscillant entre 6 et 8 nœuds après avoir évolué entre 1 et 3 nœuds durant 24 heures.
Actuellement en 7ème position, il lui reste  environ 950 milles milles à parcourir jusqu’à Pointe à Pitre en espérant que les alizés soient au rendez-vous pour accélérer la cadence.
Concernant l’autonomie pour la nourriture l’eau, le gasoil – pour le fonctionnement de l’électronique du bord- il reste entre 3 et 4 jours d’autonomie au skipper d’Actual. Après celà, il devra entamer les rations du radeau de survie ou décider de faire monter à bord son préparateur avec avitaillement et matériel de réparation.
Le catamaran d’assistance commune à Crêpes Whaou! et Actual progresse actuellement à la rencontre des deux trimarans.

Afin d’assurer la rencontre des trois bateaux dimanche prochain, il est convenu de les faire converger vers une position précise qui sera fixée en fonction de la météo et de la position des deux trimarans.

L’autre trimaran Crêpes Whaou de Franck-Yves Escoffier, (3 fois vainqueur de la Route du Rhum), et qui a abandonné la course suite à de graves avaries.

Lalou Roucayrol conserve sa première place sur Région Aquitaine Port-Médoc, il était à 7H40 ce matin du 12 novembre  à  549 milles de l’arrivée, poursuivi à 38 milles derrière par Lionel Lemonchois très accrocheur sur Prince de Bretagne.

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire