Anthony Marchand remporte le prologue de la Transat Bretagne-Martinique

Anthony Marchand, le skipper de Bretagne – Crédit Mutuel Performance a remporté le Prologue de la Transat Bretagne-Martinique qui, elle, s’élancera dans une semaine. Et Corentin Horeau (Bretagne – Crédit Mutuel Espoir) y a glané une très jolie 4e place !

Transat-BM---BSstichelbault

Quinze  noeuds de vent pour les quinze figaristes solitaires qui s’élançaient  ce dimanche après-midi à 14h et un timide rayon de soleil vite chassé  par quelques grains pluvieux, tel était le décor en rade de Brest sur le  départ de ce Prologue, sorte de tour de chauffe avant le grand départ  transatlantique, dans une semaine.

Et si ce prologue n’a pas de  réelle sanction sportive (en ce sens qu’il n’est nullement comptabilisé  pour la Transat), les Figaristes s’en donnent toujours à coeur joie.  Pour preuve, deux skippers trop gourmands étaient rappelés pour avoir  anticipé le départ, à savoir Erwan Tabarly  et Frédéric Duthil. Car bien  se classer au prologue est toujours bon pour le moral, notamment quand  on peut y vérifier que sa vitesse pure est satisfaisante par rapport à  la concurrence.

Corentin Horeau au pied du podium

Et  le moins qu’on puisse dire c’est que tout va bien de ce côté-là pour les  deux skippers de la filière d’Excellence Bretagne – Crédit Mutuel.  Alors que Yann Eliès avait mené tout le premier tour, Anthony Marchand  revenait sur lui pendant le deuxième… et finissait par l’emporter après  un peu plus d’une heure de course dans un flux d’est-sud-est modéré,  glanant ainsi une très belle victoire honorifique. Anthony est de retour  au meilleur niveau et ça se voit !

Sur la ligne d’arrivée, le skipper de Bretagne – Crédit Mutuel Performance  s’imposait donc brillamment devant Yann Eliès, Yoann Richomme et… son  « camarade d’écurie » Corentin Horeau ! Quatrième, le tout jeune skipper  du Figaro Bretagne – Crédit Mutuel Espoir s’offrait même le  luxe de devancer deux des grands favoris de la Transat : les poids  lourds Gildas Morvan et Thierry Chabagny. On ne pouvait guère rêver  mieux pour cet exercice, même si tous savent bien que les choses  vraiment sérieuses attendront encore une semaine. Quand ce sera le grand  départ vers Fort-de-France, avec au menu trois semaines de mer en  solitaire à l’assaut de l’Atlantique…                                                                                                                                                                                                 

Retrouvez toute l’actualité de la filière d’excellence de Course au Large Bretagne – Crédit Mutuel sur le nouveau site Internet  : www.bretagnecmb-voile.fr

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire