Appelée « la ville rivière » Brisbane, submergée ! responsable la Nina

Brisbane, la 3ème ville de l’Australie complètement ravagée et saccagée par des pluies diluviennes.
Dans le Nord-Est de l’Australie, une région aussi grande que la France et l’Allemagne réunies s’est rétrouvée complètement inondée par des déluges qui se sont transformés en torrents d’eau boueuse.
Une inondation d’une envergure exceptionnelle, provoquant des dégâts considérables avec plus de douze morts et des dizaines de disparus.Inondation en Australie

Les autorités estiment à 200 000 le nombre de personnes affectées par ces brusques montées des eaux, qui ont inondé vingt-deux bourgades rurales.

L’ armée a acheminé  par avion de la nourriture et des médicaments vers Rockhampton, ville côtière de 75 000 habitants située dans l’Etat du Queensland (Nord-Est), qui risque d’être entièrement coupée du monde.

La grande responsable : la Niña , un phénomène météorologique qui touche cette région  tous les 4 ou 5 ans; les alizées contrairement à sa classique trajectoire entraînent les eaux chaudes vers l’ouest donc vers l’Australie.
Un effet renforcé par le réchauffement des océans, conséquence du changement climatique.

Cette espèce de « tsunami » terrestre, depuis 3 semaines, est en un siècle, le pire que l’Australie ait connu.

Le pic de la Niña vient d’être atteint. Mais il faudra encore attendre un retour à la normale et l’évacuation de ces eaux, avant le constat des dramatiques conséquences qui ont fortement touché les australiens.

Le coût des dégâts risque d’être très élevé et entamer le produit intérieur brut de 10 milliards de dollars américains (7,7 milliards d’euros).
Les résultats sur l’économie pourraient, selon certains économistes, être encore plus dévastateurs que l’ouragan Katrina, qui a touché les Etats-Unis en 2005.

A découvrir dans le journal de TFI :

http://videos.tf1.fr/jt-20h/inondations-en-australie-brisbane-engloutie-les-images-

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire