Après le kitesurf, le kitefoil ! Première coupe du monde à la Ciotat

On connaissait le kite surf, voici maintenant le kitefoil.
Le principe en est simple : la planche de kite est munie d’un aileron porteur qui va permettre, tels les hydrofoils, de décoller de la surface de l’eau et donc d’accroître considérablement sa vitesse. Spectaculaire, le kitefoil est aussi beaucoup plus délicat à manier qu’une planche de kite classique.
Pour cette première mondiale, la Station Nautique de La Ciotat attend près de soixante compétiteurs.

Affiche Kitefoil  La Ciotat 2012
Glisser au dessus de l’eau, ne laisser que le sillage d’un aileron comme trace dans l’eau, s’affranchir du clapot, c’est aujourd’hui le rêve de tous les  amoureux de la vitesse sur l’eau.
Ce que l’Hydroptère a fait sur un trimaran de 18 mètres, les kitesurfers l’ont appliqué sur leurs engins.
Si les contraintes n’ont que peu de rapport, la pratique du kitefoil demande beaucoup d’habileté et un sens certain de l’équilibre.

A la demande de plusieurs pratiquants de La Ciotat, l’association Multiglisse Mer et vent, avec le soutien actif de la Station Nautique, a donc décidé de réunir l’élite de ces pratiquants pour le premier Mondial de la discipline.

L’occasion pour tous d’échanger sur les conceptions d’ailerons les plus efficaces, sur les techniques employées sur l’eau, mais aussi de faire étalage de leur talent et de leur adresse.

Les épreuves démarreront jeudi 17 à 14h00 au départ de l’esplanade Langlois pour plusieurs courses en ligne. Vendredi, samedi et dimanche, les épreuves commenceront à 10h00.

Le kitefoil peut se pratiquer à partir de 10 km/h de vitesse du vent.
Mais pour peu que le Mistral soit au rendez-vous, le spectacle sera assuré.

Renseignements : www.mer-vent.com
    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire