Au Nautic : technologie, concours, Odyssée, SOS….. tout voir et savoir

Comme chaque année, le Nautic offre un panorama complet des pratiques ainsi que de l’offre de produits et services liés au nautisme. C’est particulièrement vrai pour les équipements, secteur très dynamique et innovant, qu’il s’agisse de production d’énergies renouvelables, de télécommunications, d’électronique, de peintures ou de l’immense marché de l’entretien et du refit. Sélection de quelques innovations !

Pphoto-Dobremel-AFP-Nautic.

Photo-Dobremel-AFP-Nautic

Connecté en toutes circonstances grâce à Outremer
Le cata connecté, vous en rêver ? Profitez du Nautic pour découvrir la dernière innovation d’Outremer, baptisée Offshore Connected Maintenance System ! Le principe ? Grâce à un réseau de capteurs, les propriétaires peuvent désormais surveiller en temps réel l’état de fonctionnement des équipements et des systèmes embarqués. Grâce à une application, il est, en effet, possible, depuis une tablette ou un smartphone, de suivre en temps réel sa consommation ou encore de gérer une panne ou une maintenance préventive. Une idée qui répond à un véritable besoin et pourrait bien marquer durablement l’univers de la construction navale.

Mactac, l’antifouling adhésif
Plutôt que de repeindre sa carène chaque année avec un antifouling classique, Mactac innove cet hiver en lançant un film adhésif anti-salissures qui tient plusieurs saisons. Après les solutions à base de cuivre, l’adhésif siliconé propose donc lui aussi d’espacer les carénages tout en préservant mieux l’environnement. Il est vrai que le covering, le principe de remplacer la peinture par de l’adhésif, a déjà fait ses preuves sur les coques et que les progrès des films plastiques permettent d’étendre leur utilisation au milieu sous-marin.

L’académie Uship
Le Nautic est une occasion unique de découvrir des techniques et de parfaire ses connaissances, notamment avec Uship qui dispense chaque jour sur le Nautic des formations gratuites dans des domaines aussi variés que la cuisine à la plancha, les épissures et le matelotage ou l’électronique. Après Sail The World, le forum des voyageurs au long cours, qui fait de même pour présenter ses formations en mécanique, médecine d’urgence ou météo, le Nautic est un véritable carrefour des savoir-faire !

L’électronique invisible
On assiste depuis plusieurs années à un déferlement des solutions sans fil, permettant de remplacer son tableau de bord de Boeing par une simple tablette pour centraliser toutes les informations du bord. Garmin va encore plus loin en présentant ses Nautix, système de vision haute qui se greffe directement sur vos lunettes de soleil. Plus besoin de cadrans ni d’instruments, les données apparaissent directement dans votre champ de vision, que vous regardiez vos pieds ou la tête de mât !

Karver, les normands dans la course
L’accastillage vit aussi une vraie révolution, textile cette fois-ci. De moins en moins de métal, de plus en plus de fibres exotiques, une poulie de 2016 n’a plus grand chose à voir avec une poulie du 20ème siècle. Les français sont là encore à la pointe de ces matériels, comme en témoignent les normands de Karver qui, après avoir conquis la plupart des ponts de coursiers, proposent des solutions innovantes chaque années, directement inspirées de la compétition.

Pendant que les passionnés se perfectionnent et découvrent, les rendez-vous se succèdent sur la Scène Nautic, comme aujourd’hui.

Les loueurs de l’année 2016 récompensés
Initiée par GloberSailor en 2013, l’Election du Loueur de Bateaux de l’année – aujourd’hui parrainée par Voile Magazine, la Fédération des Industries Nautiques, Vents de Mer et le Nautic – s’est tenue ce lundi après-midi, sur la Scène Nautic. Le jury, composé de professionnels de l’industrie nautique et présidé par Jean Galfione, champion olympique de saut à la perche et navigateur, a ainsi attribué trois prix :

– Loueurs en France métropolitaine : Seaways Yachting (Côte d’Azur)
– Loueurs DOM-TOM : Régis Guillemot (Martinique)
– Loueurs d’une destination à l’honneur, cette année la Grèce : Athenian Yachts

Tous ont été primés après avoir été évalué sur différents critères, en l’occurrence leur profil et leur solidité financière, la qualité et l’entretien de leur flotte, leurs services à la base, leur marketing et leurs relations clients, les avis de leurs anciens clients ou encore leur sensibilité environnementale. Au total, plus de 800 loueurs ont été passés à la loupe. Bravo aux gagnants de ce cru 2016 !

L’Odyssée Bleue de Stéphane Mifsud
Développer son école de plongée sur un voilier comme base itinérante, concevoir des missions pédagogiques en partenariat avec les écoles pour initier les plus jeunes, partager ses connaissances de la mer, mettre son expérience d’apnéiste en milieu marin au service des scientifiques pour approcher les cétacés : voici, en substance, le contenu du projet Odyssée Blue porté et présenté, ce lundi, sur la Scène Nautic, par Stéphane Mifsud, recordman du monde d’apnée statique (11 minutes et 35 secondes). « L’idée, c’est de mieux comprendre pour mieux protéger », a-t-il rappelé.

SOS Méditerranée
Cet après-midi sur la Scène Nautic, SOS Méditerranée, dont la vocation est de porter assistance à toute personne en détresse sur mer se trouvant dans le périmètre de son action, a présenté ses actions et raconté, au travers de quelques témoignages, son quotidien en mer. Dans le détail, pour l’année qui se termine, cela donne 35 opérations de sauvetage, 7 967 personnes secourues et assistées en mer, 5 240 vies sauvées sur des embarcations en détresse, 2 725 personnes accueillies après transbordement à bord d’un autre navire…. et deux naissances à bord du bateau, rien de moins.

Plus d’infos sur
 www.salonnautiqueparis.com

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire