Au premier janvier 2013, le Horn pour les premiers du Vendée Globe

En ce 49eme jour de mer  les premiers de la course sont à 1280 milles du cap Horn.
Les rennes sont tenus en ce moment par François Gabart.
Mais c’est un chassé croisé  que s’offrent en permanence François Gabart et Armel le Cléac’h.

Les deux skippers ont passé la dernière porte de sécurité glace, la Est Pacifiquemais ils ne sont pas encore à l’abri de la dérive des icebergs dans le sud-est du cap.
Encore trois jours à tenir dans ces conditions avant de contourner le Horn.
Derrière les poursuivants affrontent beaucoup de vent et  une mer formée.
Tous  rêvent d’en finir avec le Grand Sud .

En troisième position, Jean-Pierre Dick (Virbac Paprec 3) devrait doubler l’extrémité méridionale de l’Amérique du Sud avec une petite journée de retard sur ses prédécesseurs.
Alex Thomson (Hugo Boss) qui subit depuis 12 heures des rafales à 40 nœuds se dit très, très fatigué, car il  n’arrive pas à dormir dans ces conditions instables, devant en permanence régler le bateau.

Même lassitude pour Jen Lecam qui a évité de justesse « un départ au tas ».
Seuls  Mike Golding (Gamesa) et Dominique Wavre (Mirabaud) profitent de conditions relativement confortables. Toiutes voiles dehors ils progressent , à la lisière sud d’un anticyclone, mais cela ne va pas durer.

Alessandro di Benedetto image en mer

Le dernier de la course Alessandro di Benedetto, est encore dans l’océan Indien, le skipper de Team Plastique n’a pas encore entamé le Paccifique et il est loin d’en avoir fini avec le Grand Sud.

Il ne verra le Horn que dans trois semaines bordées de gris et de déferlantes !

http://tracking2012.vendeeglobe.org/fr/

La carte de la course. 

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire