Ben Ainslie, endosse le rôle de skipper sur l’Extreme 40 Oman Air.

Oman Sail a annoncé aujourd’hui que le triple médaillé d’or olympique*, Ben Ainslie, rejoint le team à partir de l’Acte 6 de Trapani pour les trois événements européens des Extreme Sailing Series.

* Trois médailles d’or : Pékin 2008 (Finn), Athènes 2004 (Finn), Sydney 2000 (Laser) et une médaille d’argent à Atlanta en 1996 en Laser.

OMAN AIR  6 EXTREME SAILING SERIES Crédit : Mark Lloyd/Oman Sail
Ben Ainslie, qui est le plus grand champion olympique sur l’eau que la Grande Bretagne ait connu remplace le navigateur français, Sidney Gavignet, qui a quitté le circuit des Extreme 40 après l’Acte 5 de Cowes, comme cela avait été annoncé en août dernier, pour prendre la tête de la campagne Multi One Desing 70 au sein de l’équipe Oman Sail.

 

Ainslie, sort d’une intense période de 10 mois de navigation sur son dériveur olympique (Finn), avec pour objectif une qualification pour aller défendre son titre aux prochains Jeux de 2012 à Londres.
Il attend avec impatience de passer au multicoque, sur Oman Air, pour les prochains grands prix européens des Extremes Sailing Series, avant de revenir au Finn pour disputer le Championnat du Monde ISAF puis la Finn Gold Cup à Perth en Australie à la fin de l’année.

 »  …Embarquer sur Oman Air est une très grande opportunité pour moi et changer de classe de bateau va être très positif pour moi…… j’espère comprendre très vite comment cela marche afin que nous puissions obtenir quelques bons résultats »a commenté Ben Ainslie.

Les Extreme Sailing Series ont déjà la première moitié de leur agenda 2011 derrière eux ; et après Muscat, Qingdao, Istanbul, Boston et Cowes, le Team Oman Air occupe la 8ème place du classement général provisoire.

Ben rejoint Nasser Al Mashari, l’équipier d’avant omanais d’Oman AIR, qui a suivi le programme d’entraînement d’Oman Sail et qui fait cette année ses débuts comme équipier à temps complet sur Extreme 40, le tacticien Kinley Fowler (Australie), un régatier issu de la filière Match Racing et David Carr (Grande Bretagne) qui a déjà navigué avec Ben Ainslie au sein de Team Origin, le syndicat britannique de la Coupe America, et qui occupe le poste de régleur sur Oman Air.

Nasser Al Mashari attend avec impatience de naviguer avec Ainslie ; « Je suis très intéressé par la nouvelle configuration du team. J’ai rencontré Ben récemment et j’ai vraiment hâte de naviguer avec lui. Il est connu mondialement pour être un régatier doué d’un incroyable talent…. »

Les 11 équipes internationales en compétition actuellement dans les Extreme Sailing Series aborde une période intense en Europe avec 3 épreuves qui vont s’enchaîner de mi-septembre à mi-octobre.

Après Trapani, les équipes vont se retrouver à Nice, sur la Rivera français, le 30 septembre, puis, 1 482 km plus à l’ouest, le long de la Côte d’Almeria en Espagne pendant cinq jours à partir du 12 octobre.
L’ultime épreuve de l’agenda 2011 des Extreme Sailing Series se tiendra à Singapour, en décembre.

 

Oman, en tant que nation, a dominé le circuit des Extreme Sailing Séries ces deux dernières années, avec la victoire d’Oman Sail Masirah sur les circuits européen et asiatique en 2009, suivi du titre européen pour The Wave, Muscat en 2010.
Les deux équipages omanais des Series 2011, Oman Air et The Wave, Muscat, ont chacun un équipier omanais à bord avec Nasser Al Mashari qui fait ses début sur ce support en tant qu’équipier d’avant sur Oman Air et Khamis Al Anbouri, l’homme qui est entré dans l’histoire comme le premier omanais à monter sur la plus haute marche d’un podium international de voile, après la victoire de The Wave, Muscat en 2010.

 

Oman - Muscat @A.Cassim

 

 OMAN SAIL : Oman Sail est une initiative passionnante lancée en 2008 pour raviver le patrimoine maritime d’Oman et inspirer la nouvelle génération.
Le projet comprend la voile océanique hi-tech et la régate à son plus haut niveau professionnel, pour inciter à leur tour les jeunes omanais à monter sur un bateau et à se créer leurs propres rêves.

L’école de voile Oman est maintenant établi à Muscat, Oman et son objectif à long terme est de rendre la voile accessible aux scolaires et aux jeunes passionnés, pour créer un vaste vivier à partir duquel de jeunes marins venus de tout le pays pourront progresser au sein de l’Oman Sail Racing Team.
Ils seront également encouragés à développer des compétences dans l’industrie maritime et les infrastructures pour créer une activité nautique pérenne à Oman.
La création de modèles comme Khamis Al Anbouri et Mohsin Al Busaidi a déjà commencé à inspirer les jeunes Omanais et montre que, avec détermination et persévérance, tout est possible.
www.omansail.com.

 

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire