Bouvet Guyane : Jean-Jacques Gauthier abandonne

« Après une grande matinée de réflexion, j’ai finalement décidé de me retirer de la Bouvet Guyane »
« Après mes chavirages d’hier, j’ai pris le temps ce matin de faire le tour du bateau pour découvrir avec horreur que l’aileron de mon appareil à gouverner était cassé net au niveau du fond de la coque. Autant le bateau aurait pu continuer sans safran, autant il ne me parait pas possible de continuer sans cet aileron qui contrôle tout l’équilibre longitudinal et donc la capacité du rameur à le faire avancer dans la direction choisie. Autre découverte attristante : 2 voies d’eau à l’avant et une à l’arrière consécutives à mes nombreux chavirages d’hier. Ce matin, j’ai essayé de remplacer le fameux aileron par 2 avirons saisis sur les mains courantes et plongeant le long de la coque mais, après 10 minutes d’essais, les 2 avirons ont cassé net sous la poussée latérale des vagues sur la coque. A bout d’arguments, je n’ai plus d’autres possibilités que de renoncer. »
Jean-Jacques Gauthier, skipper d’Echo-Mer n°4

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.