Cela se passe au Nautic 2014 – Porte de Versailles à Paris

Le Nautic, vitrine des régions et du tourisme maritime, et sa programmation au jour le jour
Les allées du Nautic ne désemplissent pas depuis vendredi et chaque journée est inlassablement organisée au rythme des conférences de presse, des lancements et autres événements. Particulièrement actives, les collectivités et les régions – notamment la Bretagne-, ont occupé le devant de la scène ce mardi. Une journée également marquée par la visite de son excellence Mohamed Ali Chihi, Ambassadeur de Tunisie pour la France, la table ronde des Pays de la Loire, la présentation du Vendée Globe 2016-2017 en présence d’une trentaine de skippers, puis la soirée dédiée aux équipementiers.
dom8003 (1)

La Bretagne à l’honneur en présence de François Cuillandre, Maire de Brest et Président de Brest Métropole Océane – © Jérôme Dominé / AFP / Nautic 2014

Les Voiles de l'Espoir 2015 - © Jérôme Dominé / AFP / Nautic 2014

Les Voiles de l’Espoir 2015 – © Jérôme Dominé / AFP / Nautic 2014

La Bretagne à l’honneur

Cette année au Nautic, la Bretagne rassemble plus de 80 exposants régionaux répartis dans le hall 1 (voile et tourisme) et dans le hall 2 (équipements) du parc des expositions de la Porte de Versailles. Plusieurs d’entre eux sont sous la bannière de la région et représentent à eux seuls une surface totale de plus de 700 m² : Lorient Agglomération, Brest Métropole Océane, Chantiers du Finistère, Voiliers de Bretagne, Chantier du Guip, les classes de mer du Finistère et le pavillon Tendances & Innovations coordonné par Bretagne Développement Innovation. La dynamique collective est renforcée, pour la quatrième année consécutive, par le partenariat de Lorient, Brest et la Bretagne avec le Nautic Café. La présence de la Bretagne au salon est l’occasion de vivre au plus près des grands événements en préparation comme les Fêtes Maritimes internationales de Brest 2016 ou l’étape française de la Volvo Ocean Race 2015. Enfin, le rendez-vous parisien permet aux passionnés de la voile de découvrir toutes les nouveautés présentées par les chantiers et les équipementiers bretons et de présenter, à un plus large public, une gamme unique d’activités nautiques et de bord de mer pour venir passer ses prochaines vacances en Bretagne.

Brest accueillera l’Hermione pour son grand retour d’Amérique

Benedict Donnelly, Président de l’Association Hermione-La Fayette et François Cuillandre, Maire de Brest et Président de Brest Métropole Océane ont officialisé la venue de l’Hermione à Brest en août 2015, après son voyage exceptionnel sur les traces de La Fayette. Ils ont précisé que cette escale se déroulera du 10 au 17 août 2015 et sera la première en France après la campagne américaine de l’Hermione. Dans la foulée, le maire de la cité du Ponant a fait un point d’avancement sur les Fêtes Maritimes de Brest 2016, en particulier sur les premiers partenaires signés aujourd’hui sur le stand de la ville de Brest avec L’Hermione et Armor-Lux, à l’issue de la conférence de presse.

Nautisme et innovations au service d’une meilleure connaissance des océans

Sur l’espace Bretagne Tendances et Innovations du Nautic, le Pôle Mer Bretagne Atlantique a animé une conférence « Nautisme et innovation au service d’une meilleure connaissance des océans ». De nombreux acteurs scientifiques et industriels impliqués dans le monitoring océanique puis les mesures en mer, mais aussi des navigateurs ont participé à l’évènement pour partager leurs expériences. Et pour cause, la santé des océans est aujourd’hui un excellent marqueur de l’évolution du climat et plus généralement de l’état de la planète. Cette table ronde a donc permis de faire le point sur la collecte participative, le rôle des coureurs au large mais aussi les relations entre les scientifiques et les marins.

Présentation des Voiles de l’Espoirs 2015

Tous les deux ans depuis 2001, la Table Ronde Française organise, grâce à l’association « Les Voiles de l’Espoir », une semaine de voile destinée aux enfants en rémission de cancer ou de leucémie. La preuve : ils sont déjà plus de 600 jeunes, âgés de 8 à 14 ans, à avoir profité de ces semaines d’évasion au cours des précédentes éditions. Celles-ci auront lieu du 26 juin au 4 juillet 2015 en Champagne-Ardenne, sur le lac du Der et les enfants, répartis sur cent voiliers ou dériveurs, seront encadrés par plus de 400 bénévoles qui vont se relayer pour leur offrir de beaux souvenirs.

Le Vendée Globe 2016-2017 : une édition prometteuse

Sur la Scène Nautic, Bruno Retailleau, Président de la  SAEM Vendée, a fait un point complet sur la huitième édition du Vendée Globe, tour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance. Outre la confirmation de la date de départ, le dimanche 6 novembre 2016, on y a appris qu’une quinzaine de marins étaient déjà certains de participer et que 20 à 25 autres avançaient sérieusement dans leur projet. Cette conférence a également été l’occasion pour Sodebo et la ville des Sables d’Olonne d’annoncer le renouvellement de leur engagement en présence d’une foule de navigateurs parmi lesquels Sébastien Josse, Jean-Pierre Dick, Andrea Mura, Vincent Riou, Jérémie Beyou, Louis Burton, Armel Tripon, Gildas Morvan, Christopher Pratt, Arnaud Boissières, Kito de Pavant ou encore Roland Jourdain. Bruno Retailleau, l’organisateur de la course : « Nous avons d’ores et déjà 15 équipes partantes, soit nettement plus que pour l’édition 2012 à deux ans du départ. Nous sommes très confiants pour avoir une fourchette de 20 à 25 bateaux sur la ligne le 6 novembre 2016. La qualité sera également présente puisqu’un tiers de cette flotte sera constitué de bateaux neufs ce qui est un ratio assez exceptionnel et même unique pour une course au large. »

Le grand choix pour prendre le large

Débutants, confirmés ou passionnés les formules pour vivre la mer se multiplient sous l’impulsion et l’imagination des loueurs, des associations, mais aussi des régions soucieuses de dynamiser leur littoral en incitant à la fois les plaisanciers à prolonger leurs escales tout en les multipliant… Un paradoxe qui a sa formule : le passeport nautique. En Bretagne, le Morbihan a initié la formule de longue date en incitant ses plaisanciers à mettre les voiles vers de nouveaux horizons, de nouvelles marinas. C’est désormais au tour de la région Languedoc Roussillon de lancer le Pass’Découverte. En accumulant des milles nautiques – certifié par les visas des ports visités – les plaisanciers basés à l’année ou en escale accèdent à une multitude de bons plans : réductions, cadeaux, etc. Mais parce que la première approche de l’océan se fait souvent depuis terre, le label Balade et rando nautique invite tous les amoureux de la mer et de la nature à parcourir le littoral de la Manche à la Charente en passant par le Calvados et la région Bretagne. Ce Label référence ainsi des centaines de professionnels proposant des offres de découvertes plus ou moins sportives, parfois nautiques (voile, kayak, etc.) d’autre fois terrestre avec comme point commun la découverte d’un milieu naturel unique et préservé.

Un marché de la location qui se porte bien

Côté loueur, les formules restent dans leur majorité fidèles au principe : un locataire, un bateau. Le premier désir des locataires reste en effet de se mettre dans la peau d’un capitaine menant amis, femme et enfants aux portes du paradis… Reste à choisir le support et la destination. Chez les grands réseaux, la tendance reste classique : 40 % des locations s’effectuent aux Antilles contre 25 % en Méditerranée, 20 % dans l’océan Indien et l’Asie, 15 % dans le Pacifique avec un partage 70/30 entre les multicoques et les monocoques. Pour Loïc Bonnet de Dream Yacht Charter, leader sur ce marché, « contrairement à une idée reçue la part des catamarans ne progresse pas aussi rapidement qu’on le dit. Là où il y a du vent, la demande de location d’unités monocoques se maintient parfaitement ». Grèce, Croatie et même Antilles, privilégient ce support de même que les marchés Nord européens, l’Angleterre et l’Allemagne qui restent des destinations prisées par les voileux, attirées tant par la destination que par les perspectives de belles navigations à la voile. Le Nautic regroupe par ailleurs tous les loueurs spécialisés ou locaux comme ACV, Crouesty Location, Team Winds, ou encore Tahiti Yacht Charter : le plus grand choix imaginable, de la location de flottes de bateaux de course à celle du dériveur intégral en aluminium.

Des offres ouvertes aux non-marins

Les navigateurs moins expérimentés se tourneront vers les offres de croisière à la cabine. Proposée par Dream Yachts Charter ou Catlante Catamaran, cette formule — version maritime des offres All Inclusive proposées par les grands groupes hôteliers — connait un fort développement et se décline généralement sur des unités multicoque haut de gamme de 44 à 82 pieds ou monocoque de plus de 50 pieds. Sans être nouvelle, la formule de croisière en flottille proposée par Sunsail en Méditerranée et aux Caraïbes reste unique en son genre. Dans le sillage d’un voilier amiral, maître de cérémonie de leur semaine de croisière, chaque équipage évolue indépendamment à bord de son voilier tout en bénéficiant des conseils avisés d’un skipper professionnel. Une formule rassurante qui permet de faire d’agréables rencontres et d’explorer sans crainte les mouillages les plus secrets.

Une nouvelle Offre PAP

Une nouvelle catégorie de loueurs est désormais bien visible le long des allées du Nautic. Boaterfly, Click&Boat, SailSharing, SamBoat, Skippair…autant d’enseignes avec une même promesse : mettre en relation locataires et propriétaires de voiliers cherchant à amortir leur bien en le proposant à la location. Encore tout récents, ces nouveaux services offrent une alternative locale, originale et prometteuse aux circuits traditionnels. Le Nautic a décidé de promouvoir ces start-up de tourisme partagé, notamment via le tremplin du Nautic StartUp Contest, vendredi 12 décembre à 14h00

Source service presse du Nautic – Rivacom

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire