Chaque année le manque d’accès à une eau potable tue 1,6 million d’enfants

ABBAYE DE FONTENAY @a.cassimL’eau est une ressource renouvelable inégalement répartie sur la planète, mais une ressource menacée et peut-être pas aussi inépuisable qu’on l’a longtemps cru.

Plus d’un milliard de personnes dans le monde n’ont toujours pas accès à un point d’eau protégé et chaque année, le manque d’accès à l’eau potable et à l’assainissement tue 1,6 million d’enfants.
Taux élevés de polluants dans les nappes phréatiques du Bassin parisien, violence des inondations au Pakistan ou ailleurs, conséquences de la construction des barrages géants en Chine ou au Brésil, les sujets d’inquiétude sont nombreux.

Des éléments continuent à peser de tout leur poids sur l’avenir de l’eau : la part de l’agriculture demeure prépondérante dans les ponctions, la désertification n’est pas stoppée, les conflits d’usage sont nombreux, les pollutions diverses et variées ne cessent de croître, notamment dans les pays émergents.

Mais de nouveaux raisonnements tendent à s’imposer.

N’est-il pas nécessaire de renouveler le regard sur la ressource à travers le concept d’eau « virtuelle » ? Ne doit-on pas souligner le développement de certaines voies d’avenir en matière d’irrigation ou de dessalement ? Ne faut-il pas rappeler que les tensions autour de l’eau sont plus prégnantes à l’échelle locale qu’entre les États ?

Dix ans après le numéro de la Documentation photographique, « De l’eau pour tous »une nouvelle réflexion sur ce sujet s’impose.

Pour aborder ce sujet :

« L’eau. Une ressource menacée ? »
David Blanchon *
Collection Documentation photographique n° 8078
La Documentation française

*David Blanchon  maître de conférences en géographie à l’université Paris Ouest Nanterre La Défense

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire