Ciela Village, le premier Multi50 conçu avec des foils dans la J.V.

Thierry Bouchard et Oliver Krauss vont enfin libérer leur nouveau Multi50, Ciela Village, sur la ligne de départ de la Transat Jacques Vabre. La concrétisation de cet ambitieux projet sera un moment précieux pour les deux méditerranéens aguerris, qui partent sereins et sans pression.

La disponibilité et la bonne humeur règnent à bord du premier Multi50 conçu avec des foils, pourtant mis à l’eau il y a exactement un mois. Le bateau est prêt, l’équipage a de bonnes raisons d’être serein.

Thierry Bouchard :

« Nous avons confiance en nous. Nous avons eu de bonnes sensations avec ce bateau, dès les premières navigations. Il réagit bien. La conception, la réalisation et la préparation sont bonnes. Nous n’allons pas prendre le risque de tout casser, si les éléments sont trop difficiles, nous ferons le dos rond, en bons marins.

Mais nous saurons accélérer dès que l’occasion se présentera. »

L’Equateur en 8 jours ?

Les conditions du départ seront favorables à une sortie très rapide de la Manche. Puis les multicoques seront cueillis, à l’ouest, par un coup de vent qui devrait constituer la première difficulté du parcours jusqu’à Salvador de Bahia, au Brésil.

T. B. : « Nous devrions partir avec 20 nœuds de vent d’ouest-nord-ouest. Ce sera au près jusqu’à Cherbourg puis, dès dimanche soir, nous pourrons ouvrir nos voiles et on pourrait atteindre Ouessant, à l’entrée de la Manche à un vitesse de 30 nœuds !!! Ensuite, le vent va mollir quelques heures avant le passage d’un front lundi soir dont l’intensité n’est pas certaine. Derrière, ce sera une mer croisée mais nous pourrons descendre vers le sud. Nous pourrions être à l’Equateur en huit jours. »

 

Un équipage bien rôdé sur un bateau à découvrir…

T.B. : « A chaque fois qu’il y aura de la mer et du vent, nous resterons à la barre. Nous ne pourrons pas confier le bateau au pilote automatique. La première nuit, on ne dormira pas et la seconde, pas non plus probablement, lorsque nous passerons le front avec des vents forts. Ensuite, avec Oliver, nous reprendrons notre rythme habituel. Nous nous relayons toutes les deux heures à la barre. A chaque relève, nous débriefons quelques minutes, nous échangeons toutes les infos. »

 

Un niveau très élevé dans la classe Multi50

TB : « Les Multi50 sont devenus très attractifs et le niveau est monté d’un cran. Erwan Le Roux, tenant du titre, part favori. Il connaît parfaitement son bateau et son équipier Vincent Riou est un excellent marin. Lalou Roucayrol et Armel Tripon sont de très sérieux concurrents. Mais nous avons une belle carte à jouer et nous saurons saisir les occasions ! »

 

Suivre la course

Le départ de la Transat Jacques Vabre sera donné au Havre, ce dimanche à 13h35. Il sera diffusé en direct sur France 3 Edition Nationale à partir de 13h30.

Vous pourrez suivre la course quotidiennement sur la cartographie du site :

https://www.transatjacquesvabre.org/

 

_____________________________________

Caractéristiques du Multi50 Ciela Village

Longueur : 15,24 m

Largeur : 15,24 m

Tirant d’air : 23,77 m

Tirant d’eau : 3,50 m

Surface de voiles au près/portant : 177/265 m2

Architectes : VPLP Design

Constructeur : CDK Technologies

Voilerie : Incidence Sails

_____________________________________

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire