Clippers Ship, dans le vent de l’alizé !

Basé au Marin à la Martinique, Clippers Ship grand espace de 600 m2 offre une vaste gamme de produits destinés aux plaisanciers et aux professionnels de la mer.
CLIPPERS SHIP BOUTIQUE @A.CASSIM
Créé à l’origine par Multicap Caraïbes, le magasin qui était dans les locaux attenants à ce Chantier de construction navale* a rejoint depuis 5 ans la zone très active d’ ARTIMER au Marin (sud de la Martinique).

Accessible par la route, Clippers Ship l’est aussi par la mer.
Grâce à une petite rivière navigable (1,30m de tirant d’eau), 3 minutes en annexe, suffisent pour relier ce magasin qui dispose d’une rampe de mise à l’eau, à la grande rade de mouillage du Marin qui compte dans sa marina plus de 800 bateaux de plaisance, et autant au mouillage.

Compétence, sourire et gentillesse.

A l’accueil de Clippers Ship, Jocelyne et Erwan, une équipe d’ excellence, compétente et passionnée.
Tous deux bilingues, ils ont les qualités requises pour conseiller une clientèle locale et internationale.
Jocelyne Vivien nous confie être arrivée il y a quinze ans « juste pour un remplacement de quelques jours »…la suite en dit long !
Erwan Renoult au charme indéniable, est devenu le second indispensable à la bonne marche du magasin.
A cette équipe s’ajoute des sous-traitants, stratifieurs, menuisiers et électro-mécaniciens.

Un travail dans une bonne ambiance, régi par le responsable, ex directeur du chantier Multicap Caraïbes, Christian Hernandez, assisté de sa collaboratrice et épouse Roselyne, toujours présente et efficace quelque soit la situation.

Entretien, construction, réparation, les trois mots clefs du magasin

Du contre-plaqué marine, aux tubes, tôles, visserie inox, antifouling (Nautix), en passant par les appareils électroniques, matériel de pêche  professionnelle, filets, bouées, remorques, la densité des produits est une des grandes priorités de Clippers Ship, car comme le souligne son directeur Christian Hernandez « il faut avoir ce qu’il faut et intervenir au plus vite » et la difficulté reste parfois les délais de livraison.

Des partenaires privilégiés

Parmi les produits retenus on pourrait citer :
la résine époxy de SICOMIN, les moteurs diésel CUMMINS, les groupes électrogènes ONAN,
Les marques concernant les pneumatiques à fond rigide sont:  CARIBE, construits en hypalon au Vénézuéla, ou encore APEX, fabriqués au Costa -Rica.
Au rayon accastillage, le schipchandler travaille avec ANDERSEN et RONSTAN.

Les objectifs de Clippers ship.

Le développement du port de plaisance du Marin qui vient de s’offrir une nouvelle jeunesse et la fréquentation assidue des plaisancier et de bateaux de pêche offrent au shipschandler l’opportunité de développer l’activité service.
De nouveaux sous traitants dans le domaine de la stratification, de la menuiserie, de la mécanique ou de l’électronique, devraient dans un futur très proche, rejoindre cette équipe très dynamique et réputée pour son professionnalisme.

* Multicap Caraïbes, chantier de renommée mondiale qui a construit plus de 100 bateaux de types différents a fermé ses portes il y a tout juste un an.

Pour le fun : « Clippers Ship » est le sponsor d’un des 11 « surprises », vainqueur de nombreuses régates dans la zone Caraïbe.

 

 

 

 

 

    Imprimer Commenter Partager

    2 réponses à Clippers Ship, dans le vent de l’alizé !

    1. blouet maxime dit :

      Salu la compagnie, jesper que vous allez bien
      Nous sommes a marie galante , on attend des piece a p a pitre et depart pour cartagene
      Essayez de me trouver sur face book , histoire de rester en contact
      J e doit peut etre vs retourner des papier signé egalement
      By
      maxime

    2. Philippe Kunz dit :

      Christian
      J’ai beaucoue de mal pour te contacter !
      Telephone,email etc…pas de reponse,j’ai trouve ca,on essaye !
      Ceci dit,j’ai pas de problemes avec le CC, il est hors de l’eau en ce moment pour reparation,on a ete oblige de couper de gros morceaux de la coque (etrave) dechaque cotes,refaire des cloisons de separation,etc…on a trouve beaucoup de bois delamine,et pourrie !
      Il y a aussi pas male de signes de deliminations sur le long de la coque (bulles)je suis assez inquiet !
      je ne pensais pas avoir autant de degats en 10 ans d’exploitation ?
      Que se passe t’il avec ce bateau ? je suis inquiet pour le futur, vraiment je n’attendais pas ca !
      Fait moi signe
      Philippe

    Laisser un commentaire