CMA-CGM vend La Compagnie du Ponant

La Compagnie du Ponant, très prisée par les amateurs de croisières de haut standing quitte le giron protecteur de CMAC-GM.
L’amateur marseillais court en effet toujours après le cash pour renflouer ses finances.
Il a annoncé lundi qu’il cédait ce fleuron de la croisière au fonds d’investissement Bridgepoint.

Le Ponant
La famille Saadé, qui a développé CMA-CGM au point d’en faire le numéro 3 mondial du secteur est toujours aux prises avec des difficultés de trésorerie, même s’il a cédé la moitié de son capital.
Très attachée à la Compagnie du Ponant, les Saadé en détenaient 50% tandis que le fondateur de la société, Jean-Emmanuel Sauvé en avait gardé 10% qu’il a aussi accepté de céder.
Le reste est acheté à l’amateur CMA-CGM.
L’opération, dont le montant n’a pas été révélé, ne peut être qu’une goutte d’eau dans le gouffre de 5 milliards de dollars de dette de la société.
Néanmoins, elle s’inscrit dans une démarche d’assainissement de la situation financière du groupe.

La Compagnie du Ponant que réalise un chiffre d’affaires de 80 millions de d’euros propose des croisières d’une qualité exceptionnelle tant sur le plan du confort que celui de la richesse des visites, en Antarctique, au Groenland, en Méditerranée, en Asie.
Elle emploie 500 navigants et a tyransporté 20 000 passagers l’an dernier.
Son trois-mâts Le Ponant avait était victime en 2008 d’une attaque de pirates suivie d’une prise d’otages dans le golfe d’Aden.

L’opération devrait être bouclée fin août et La Compagnie du Ponant rejoindra dans l’escarcelle de ce fonds d’autres entreprises françaises telles le Groupe Moniteur ou l’immobilier Foncia.

Patricia-M. Colmant pour seableue


 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire