Damien Cloarec à la barre de SafeRail , un des 39 marins de la mythique Solitaire du Figaro

Le départ de la Solitaire Bompard-Le Figaro sera donné de Deauville, le dimanche 19 juin. C’est la 47ème édition de la « mère » de toutes les courses en solitaire. Ils seront 39 concurrents sur la ligne de départ. Des favoris, des bizuths et… Damien Cloarec qui, à la barre de SafeRail, revient sur un circuit quitté il y a cinq ans !

Damien Cloarec Saferail Solo Fig 16

La pression qui monte, qui monte…

Il reste une poignée de jours avant le grand départ de la Solitaire Bompard-Le Figaro. Pour Damien Cloarec et ses 38 adversaires, la pression monte bel et bien, petit à petit, « ça y est, on y est » résume le skipper de SafeRail, un demi-sourire au coin des lèvres, parce que, outre le plaisir non dissimulé de s’aligner au départ de cette course mythique, Damien mesure concrètement la grande aventure à venir ! Répondre, entre autre, à l’attente légitime de SafeRail, son partenaire tout nouveau venu dans l’univers de la course au large. « Bien naviguer, se faire plaisir et partager ».

Au-delà, Damien est un sportif de haut-niveau qui a fait largement ses preuves en Mini, mais également au cours des courses du début de saison sur le circuit Figaro en se classant, notamment, troisième de la Solo Maître Coq et deuxième de la Solo Normandie.

« Je n’ai pas de pression  particulière, je ne fais pas partie des favoris de la course, on ne m’attend pas. Pour autant, même si je suis très impressionné par le plateau en présence, et encore plus depuis que je suis amarré à côté des têtes d’affiche, j’aimerais bien réussir quelque chose de bien, ne pas faire figure de simple figurant, et je vais m’y employer ». 

« Il y a loin de la coupe aux lèvres » dit l’expression venue de la Grèce Antique qui résume bien l’état d’esprit du skipper de SafeRail, lucide et concentré, Damien ne fait pas mystère des difficultés de cette longue course en solitaire, « c’est un peu les 12 travaux d’Hercule ! »

Rester soi-même

Le prologue a eu lieu samedi dernier, une sorte de répétition générale en baie de Deauville, SafeRails’est classé 16ème.

Même si la plupart des Figaristes disent que le Prologue compte pour du beurre, il n’empêche que c’est l’ultime phase d’observation, voire une manière comme une autre d’exercer un zest de pression psychologique. Ce dont ne se privent pas quelques skippers histoire de marquer les esprits avant de se jeter dans la « vraie » bagarre. « Je sais bien que ça fait partie du jeu » reconnaît Damien Cloarec,« mais, en ce qui me concerne, je vais rester moi-même, me tenir à distance de tout ce qui pourrait entamer ma motivation et mon plaisir d’être là ».

Le 19 juin, les 39 marins entreront dans le vif du sujet. Le parcours est exigeant, comme toujours sur La Solitaire, sinon, ce ne serait pas LA Solitaire !

Les skippers vont multiplier les navigations près des côtes, négocier avec les marées, les courants, les cailloux… Dur pour les nerfs et délicats pour les bateaux.

«Cette édition révélera de nouveau un navigateur expérimenté doublé d’un fin stratège capable de se jouer des effets de courant et des différents pièges propres à la navigation côtière», a prévenu Gilles Chiorri à propos de ce tracé s’étirant sur 1 525 milles (2 824 kilomètres).

Pour Didier Barbaud, le PDG de SafeRail, une seule consigne : « Ne rien casser, ni le bonhomme, ni le bateau. Mais je suis confiant, Damien a la tête sur les épaules, et, son bateau, c’est la prunelle de ses yeux. Je m’en suis rendu compte en naviguant avec lui lors du Prologue. A terre, il m’appelle le boss, mais en mer, c’est lui le patron ! Les coureurs au large ont de belles valeurs humaines et c’est ce qui nous a convaincus d’accompagner Damien. Il y a une bonne adhésion au sein de l’entreprise parce que ce garçon a du talent et qu’il mérite vraiment d’être aidé ».

Pour l’heure, Damien se penche sur la météo : « Pas de tempête à l’horizon. J’y vais détendu et plutôt pressé d’y aller. Je prends ça comme un jeu. Sérieux, mais un jeu ! »

Tout savoir sur la Solitaire Bompard Le Figaro 2016 (parcours, historique, cartographie) :http://www.lasolitairebompard.com/

Etape 1 – Départ le 19 juin : Deauville – Cowes / 510 milles

Etape 2 – Départ le 26 juin : Cowes – Paimpol / 475 milles

Etape 3 – Départ le 2 juillet : Paimpol – La Rochelle / 410 milles

Etape 4 – Départ le 6 juillet : La Rochelle – La Rochelle / 130 milles

A suivre sur :

Twitter @saferail

Twitter @Cloarec_Skipper

Facebook Damien Cloarec Skipper

www.saferail.fr

www.damien-cloarec.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire