Dauphins en captivité …… la vie et la mort

En 2010, la capitale de la Finlande, Helsinki, avait organisé une conférence internationale établissant la «Déclaration des droits des baleines et des dauphins». Celle-ci déclare qu’aucun cétacé «ne doit être détenu en captivité, réduit à la servitude, soumis à un traitement cruel ou retiré de son milieu naturel».

Dauphin en liberté Photo A.Cassim

Parmi les delphinariums toujours en activité  :
– Le Kolmarden Djurpark en Suède
– Le Särkänniemi Adventure Park en Finlande

La Finlande est le pays le plus au nord de l’Europe. C’est aussi celui où la lumière du soleil est la moins généreuse. Pourtant, à Tampare, un delphinarium détient sous son toit 5 grands dauphins de Floride.

Veera (M), Näsi (F) et Delfi (F) ont été capturés aux USA entre le mois d’août et le mois de septembre 1984. Ils arrivèrent en Finlande le 31 mai 1985.
Leevi (M) et Eevertti (M) sont nés dans les piscines du parc, respectivement en 1993 et en 1996.

En 1984, le delphinarium avait commandé un lot de 6 dauphins à un trafiquant américain, comme tous le faisaient à la même époque. On alla les pêcher dans le Golfe du Mexique.

Malheureusement, l’un d’eux est mort 3 semaines seulement après son transfert, puis deux autres l’ont suivi. Du lot initial, il ne reste aujourd’hui que 3 survivants qui effectuent toujours les mêmes spectacles depuis leur arrivée.

Cette importation de Tursiops truncatus sauvages en Finlande n’a jamais été enregistrée dans la base de données de la CITES (Convention sur le commerce international des espèces menacées d’extinction), une omission qui révèle les curieux oublis de certains pays signataires de la CITES. La Finlande a cependant interdit depuis lors l’importation d’autres dauphins sauvages.

Le Särkänniemi Adventure Park a rencontré pas mal de problèmes avec son programme d’élevage en captivité. Sur un total de 15 bébés nés entre 1990 et 2010, 2 seulement ont survécu.

Animalia, une fédération d’associations de défense animale finnoise, exige la fin de ce programme de reproduction catastrophique. Nombre de nouveau-nés seraient décédés suite à une naissance prématurée. L’une des femelles aurait des problèmes au niveau du bassin, mais n’en serait pas moins cruellement utilisée à des fins d’élevage.

Le seul delphinarium en Suède : Le Kolmarden Djurpark

Egalement connu sous le nom de Wildlife Park Kolmarden ou Zoo de Kolmarden, il est situé dans le comté d’Östergötland au sud-est de la Suède.

En 2014, 8 grands dauphins survivent encore dans ce bâtiment obscur. Comme en Finlande, le climat se prête mal à des lagons ouverts.

Il s’agit de Vicky (F) et de Nephele (F), toutes deux nées libres en Floride. Pichi (M) a été pour sa part capturé à Cuba à l’âge estimé de 5 ans en 1987. D’abord gardé en Suède, il fut envoyé au Parc Astérix près de Paris en 1988, où il engendra plusieurs enfants, parmi lesquels Thaïs, sa fille, qu’il engrossa ensuite. Thaïs mourut en 2006. Pichi fut quant à lui renvoyé dans les bâtiments sombres du Kolmarden Zoo en 2005, où il vit toujours.

Les 5 autres dauphins sont Ariel (F), Lyra (F), Luna (F), Fenah (F) et Sting (M) tous nés captifs à partir de 1996. Aucun n’a donc encore dépassé l’âge de 20 ans.

Source : Actions pour les dauphins
Pour en savoir plus :   http://www.blog-les-dauphins.com/
L’actualité des dauphins et des cétacés dans le monde Cliquez pour retrouver tous les derniers articles
D’autres blogs existent qui luttent aussi contre ces espèces capturés pour des delphinariums.

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire