Départ de la 10ème édition de la Route du Rhum, destination Guadeloupe

Départ des 91 concurrents  à 14H00, de cette 10ème édition de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe.
Une ligne de départ longue de 3km , avec au nord les monocoques, au sud les multicoques.

5 classes : les 8 ultimes, des trimarans de 23 à 40 m …dont le plus grand mené par Yann Guichard, Spindrift 2 , un géant de carbone de 40 m de long, avec un vélo à bord pour monter les voiles, la plus grande 440 m2;  le plus grand des ultimes, mais seul, difficile de le mener à fond.
Un autre géant des mers Sodébo, skippé par Thomas Coville;  IDEC avec Francis Joyon,  ou encore Gitana skippé par Sébastien Josse..
Le magnifique Banque Populaire skippé par par le baulois Loïc Peyron, qui connait bien la route…
Oman mené par Sidney Gavignet qui a fait un départ remarquable.
ainsi que Prince de Bretagne, un multi conçu par Lionel Lemonchois, et mené par ce skipper déjà vainqueur et recordman de cette transat 7 J 17H 19 minutes en 2010.

Il y a 4 ans Victoire de Groupama mené par Franck Cammas 9j 3h, 47′.  qui le succédera ?

Les  11 multi 50 – dont Actual mené par Yves Leblevec.

Les 9 60 pieds , parmi lesqules  François Gabart, le précédent vainqueur du Vendée Globe, ou encore  Vincent Riou,  et bien g’autres grands marins habitués au Vendée Globe.

Les class 40 , ils sont 43 et ce sera une classe intéressante à suivre , parmi eux Kito de Pavant qui n’a pas pas trouvé le budget nécessaire pour un 60 pieds – et qui a à son actif des dizaines de traversées de l’Atlantique, Bertrand Debroc, et tous les autres, à découvrir sur le site de la Route du Rhum…

La classe Rhum, 20 inscrits,  une classe amateur avec des monocoques et multicoques, dont le petit trimaran jaune de Charlie Cappell…

4 femmes seulement cette année dont Anne Cazeneuve en classe Rhum

Loïc Coquelin qui a heurté un bateau de pêche dans la classe des Rhum a  quand même pris le départ.. Luc qui n’en n’est pas à son premier rhum sur son TOp 50

La première Route du Rhum a été remportée par Mike Birch sur son petit trimaran jaune qui devance Michel Malinowsky de 98″ en 1978, et prouve ainsi  » la victoire de la légèreté « …mais disparition d’Alain Colas sur Manureva.

Beaucoup de travail pour les routeurs, seuls autorisés pour les Ultimes.

Bon vent à tous ces voiliers,  qui après le passage d’une bouée au Cap Fréhel, devront avaler à toute vitesse les 3542 miles entre St Malo et la Guadeloupe.

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire