Dernière étape de la Panerai Transat Classique 2012

Départ dimanche 2 décembre de Cascaïs Portugal, cap sur les Bermudes.
Samedi matin les concurrents de la Panerai Transat Classique 2012 ont eu la bonne surprise à leur réveil de découvrir de magnifiques paniers de petit-déjeuner offert par Panerai, le sponsor principal de la course. Une initiative saluée par l’ensemble des marins et qui sera renouvelée jusqu’à dimanche, jour du départ.

Les concurrents ont ensuite repris le cours de leur préparation, hélas très perturbée par des conditions météo épouvantables. Rafales de vent et pluie soutenue rendent très difficiles, voire impossibles, les interventions extérieures, chacun étant calfeutré à l’intérieur.
Une bonne occasion de rencontrer des équipages, dont celui de Marie des Isles et de Gimcrack

Les Yachts à CascaisUne correspondance de Katty Scharwatt, peintre et épouse de l’armateur du bateau:
Dans les starting blocks , il reste l’avitaillement en frais de notre équipage Bio et végétarien.
Le nombre des bateaux c’est réduit à une douzaine pas tout à fait le nombre escompté.
Les organisateurs Loïck et François sont un peu déçu, le nombre de concurrents à diminué au fur et à mesure, entre les dates tardives et le prix de l’engagement.
Les enfants des écoles à Cascais découvrent Marie des Isles © Christophe Varène
Nous sommes avec notre équipage de jeunes intermondialistes écolo et compagnie un peu le « canard de l’histoire » mais ici au Portugal on fait le buzz! et nous sommes très appréciés.
Nous serons à la Barbade au environ du jour de l’an.

Gimcrack, est fin prêt avant de finaliser l’avitaillement.
Sur ce joli yawl construit en Angleterre en 1961 sur des plans de l’architecte David Simmonds, l’équipage est emmené par Gérald Ravache.
« Lorsque j’ai acheté le bateau en 2011, le précédent propriétaire m’a dit : vous croyez avoir acheté Gimcrack, mais c’est elle qui vous possède. Il avait raison. Et son comportement en mer est fantastique. Lors du convoyage vers Cascais, nous avons eu 55 nœuds de vent etGimcrack était en fuite à 8 nœuds… à sec de toile. »
Une aptitude à affronter le gros temps rassurante, même si les prévisions pour les premiers jours de course s’annoncent excellentes.

Plus d’infos sur :www.transatclassique.com
http://www.transatclassique.com/Panerai.html 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire