Dernières heures pour les concurrents des Jours du Léman Challenge – Implenia

Les 31 concurrents encore en course sur les 5 Jours du Léman – Challenge Implenia s’apprêtent à passer leur dernière nuit sur l’eau.
Le groupe de tête évolue maintenant sur un parcours raccourci entre Vidy et Rolle

5-jours-du-Leman- copyright Yves Rincky Philippe Jeanneret, responsable météo des 5 Jours du Léman – Challenge Implenia, a incité le comité de course à envoyer la flotte sur un parcours raccourci vers Rolle en début  de ce jeudi 11 d’après-midi.
«Renvoyer les bateaux sur le Bouveret comportait le risque de ne pas les revoir avant demain dans la nuit» explique Claude Peny, président du Comité de course. Et d’ajouter: « Nous verrons demain matin si nous faisons une nouvelle réduction sur St-Prex, en fonction de l’évolution du vent».

La fin de cette 19ème édition des 5 Jours du Léman s’annonce donc calme. Les nerfs des concurrents vont être mis à rude épreuve d’ici la fin de la régate. Le CER 1 Mobilidée est le dernier bateau à être parti pour un grand tour.

Au niveau du classement, Mordicus – Girod Piscines caracole toujours en tête. Patrick Girod et Cédric Pochelon creusent à nouveau l’écart.
À l’attaque quelques kilomètres en arrière, toujours sept bateaux, dont Happycalosse qui s’était un peu démarqué du groupe avant de se faire rattraper en début de soirée. «Il y a eu un regroupement à la bouée de Rolle, il n’y a plus de vent. C’est un jeu de à toi à moi, ou la chance semble plus payer que la véritable tactique. Ce n’est pas une situation très agréable». Explique Jean-François de Cerjat exaspéré par le manque de vent. «En tant que non-lémanique, nous souffrons un peu de notre insuffisance de connaissance du plan d’eau, mais nous nous en sortons quand même pas mal».
Interrogé sur son état de fatigue pour cette dernière nuit, le régatier répond: «On verra demain, pour l’instant c’est la guerre, il faut terminer la course avant de se poser ce genre de question».

5-jours-du-Leman- copyright Yves Rincky
Les équipages sont en train de vivre leurs dernières heures de courses, et si le leader possède une confortable avance, le classement est loin d’être joué. La dernière nuit est toujours décisive.
Fou du Vent, mené par Patrick Quennoz et Loris Von Siebenthal est réputé spécialiste pour revenir à la dernière minute. Le dénouement sera connu demain dès 14h.

www.5jours.ch

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire