Des nouvelles d’Eric Baray (Tektôn – AGM/Région Martinique)

 

Appelé ce matin du 5 avril à la vacation, le skipper martiniquais a indiqué attendre toujours le calculateur du pilote automatique qui ne devrait arriver que lundi prochain. Compte tenu des 2 650 milles qu’il lui reste à parcourir depuis les Canaries jusqu’à l’île de La Martinique, il faudrait naviguer à la vitesse moyenne de 15,5 nœuds pour lui permettre de terminer la Transat Bretagne – Martinique dans les délais impartis fixés par les instructions de course à 7 jours après l’arrivée du premier.
Quoi qu’il en soit, Eric entreprend la traversée de l’Atlantique pour se rendre à Fort-de-France afin de saluer et remercier l’ensemble de ses partenaires et amis martiniquais. La traversée devrait durer entre 12 et 14 jours.

 

                  Des nouvelles d’Eric Baray (Tektôn – AGM/Région Martinique)

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire