Des nouvelles du couple suisse,co-skippers du 60 pieds Mirabaud dans la Barcelona World Race

L’Océan Atlantique est impitoyable avec Dominique Wavre et Michèle Paret l’équipage du Mirabaud
Troisièmes à 200 milles des leaders en fin de semaine passée, Dominique Wavre et Michèle Paret ont brutalement rétrogradé à la septième place, comptabilisant soudain près de 800 milles de retard, soit trois journées de navigation.
MIRABAUD @B.STICHELBAULT

Alors que le Virbac Paprec de Jean-Pierre Dick et Loïck Peyron établissait en fin de semaine un nouveau record de distance parcourue en vingt-quatre heures (516 milles soit 21 noeuds de moyenne), le Mirabaud et ses plus proches concurrents demeuraient englués dans une zone de calmes.

Une méchante bulle anticyclonique encercle une partie de la flotte, et difficile de s’en extraire.

« Pour ne pas nous faire trop de mal, on a arrêté de regarder les positions des autres voiliers », nous confiait hier Dominique, un brin désabusé. « On s’est concentré sur nos réglages et sur la marche du bateau, on a fait le dos rond. Mais c’est bien la pire situation que l’on puisse imaginer pour un régatier et nous avons un peu le moral dans les chaussettes. Heureusement nous sommes désormais repartis et ça nous donne un peu d’oxygène et le sourire, mais en regardant les positions nous sommes complètement frustrés du temps que nous avons perdu ! »

Vers les 40èmes rugissants et attention à la glace

Comme annoncé le parcours de la Barcelona World Race a été modifié .
Sécurité des équipages oblige , et les glaces dérivants sont nombreuses cet été austral.
Après les vêtements plus léger de l’équateur, il faut revoir sa garde -robe et adopter une nourriture plus calorique :
Dominique Wavre en direct de Mirabaud :

MIRABAUD PHOTO B.-STICHELBAULT« Nous commençons à empiler les couches, Michèle est en polaire à la barre. Le soleil s’est entièrement caché et le vent est relativement frais. Côté nourriture, nous avons entamé un nouveau sac qui est plus consistant que le précédent, avec des plats plus costauds mais c’est paradoxal car nous sommes encore dans la pétole et nous avons déjà de la nourriture des Quarantièmes Rugissants, donc nous voyons bien que cette Barcelona World Race a pris du retard. Le bateau a tous ses moyens et nous aussi, ce qui nous manque c’est le petit pic de réussite.
Ce que nous apprennent les anticyclones, c’est qu’il faut vivre au jour le jour car nous sommes prisonniers des conditions météo aléatoires, que nous ne contrôlons pas.»

Avec les infos de MaxComm Communication

Pour tout savoir sur ce sympathique couple tourdumondiste :  www.dominiquewavre.com

Au dernier classement de ce 25 janvier à 11:00
1 ) Vibrac Papr ec 3
2 ) FONCIA
3 ) MAPFRE (+427.5)
4 ) E STRELLA DAMM (+640.7)
5 ) GROUPE BE LL (+654.8)
6 ) RENAU LT Z.E. SAI LIN G TEA M (+704.2)
7 ) MIRABAU D (+777.7)
8 ) NEU TROGENA (+846.7.)
9 ) GAE S (+873.5)
10 ) CEN TRAL LECHERA ASTURIANA (+1021.3)
11 ) HUGO BOSS (+1071.1)
12 ) WE ARE WATER (+1151.0)
13) FORUM MARITIM CATALA (+1233.0)

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire