Des Solitaires du Figaro heureux ou moins chanceux au terme de la 2ème étape en Irlande

La Solitaire du Figaro – Arrivée de la deuxième étape Caen – Dun Laoghaire

A l’issue d’un sprint de plus de 20 milles sur le finish, les 46 concurrents engagés sur cette 42ème Solitaire du Figaro, sont arrivés en terre irlandais, mercredi 10 août. Un final très serré avant d’atteindre le port de Dun Laoghaire, puisque, mis à part les 2 premiers qui avaient pris de l’avance, 20 solitaires sont arrivés en moins de 30 minutes.

Jérémie Beyou sur BPI le vainqueur de la 2ème étape  : « Je me suis appliqué »
J;Beyou (BPI) Photo Alexis COURCOUX Jean-Christophe MARMARA/Le Figaro

Jérémie Beyou a coupé en vainqueur la ligne d’arrivée de la 2è étape de la Solitaire du Figaro en Irlande, mercredi 10 août 2011, après 65 heures 25 minutes 16 secondes à la moyenne de 6,73 noeuds sur les 440 milles du parcours entre Caen et Dun Laoghaire.

Une 2e étape haletante pour Fabien Delahaye, 7ème à Dùn Laoghaire

Fabien Delahaye et « Port de Caen Ouistreham » ont franchi la ligne d’arrivée devant Dùn Laoghaire en 7è position, à 10h56’46, au terme de plus de 66 heures de course.
Cette 2è étape entre Caen et l’Irlande aura réservé son lot de difficulté, et le marin, vainqueur de la 1è étape, a su faire parler sa technicité et son expérience sur ce parcours de 470 milles taillé pour les gros bras.
Arrivé 42 minutes après le vainqueur de la journée, Jérémie Beyou (BPI), Fabien cède sa place de leader et se positionne 3è du classement général provisoire à mi-parcours.

Romain Attanasio et Savéol, 15ème en Irlande
Romain Attanasio, le skipper du Figaro-Bénéteau Savéol a franchi la ligne d’arrivée à 11 heures, 9 minutes et 10 secondes, en 15ème position, à moins de 55 minutes du leader, Jérémie Beyou. Il frôle de peu le Top Ten avec lequel il a flirté durant les dernières heures de cette manche.
A l’issu de cette longue étape de 440 milles nautiques, riche en surprises et en retournements, le Figaro Savéol prend provisoirement la 14ème place du classement.

Gildas Morvan et Cercle vert 20ème en Irlande

Pour Gildas Morvan, pas de chance pour le skipper de Cercle Vert qui a déchiré ses deux spis dans le final vers l’Irlande et termine 20e de la deuxième étape à Dublin à 1h05 du vainqueur Jérémie Beyou.
A mi course Gildas Morvan a une heure à devoir reprendre pour remonter dans ce classement où il  se positionne 9e au général. Mais comme il le dit rien n’est perdu mais il faut se remettre de ce coup du sort.
Th. Rouxel et A.Marchand (Transat) @Kaori

Thomas Rouxel  en 4ème position  et l’exploit d’Anthony Marchand 19ème en Irlande

Après plus de 65 heures, Thomas Rouxel (Bretagne – Crédit Mutuel Performance) et
Anthony Marchand (Bretagne – Crédit Mutuel Espoir) ont franchi la ligne d’arrivée de la deuxième étape à Dun Laoghaire en Irlande.
Thomas a franchi la ligne en 4è position, 37′ et 54 » après le vainqueur Jérémie Beyou (BPI). Anthony Marchand a accompli l’exploit de parcourir cette étape sans pilote automatique et sans un instant de sommeil, il a franchi la ligne en 19è position, 1h 04′ 40 » après le premier.

Adrien Hardy, le skipper d’AGIR Recouvrement a arraché avec brio une très belle 3ème place au nez et à la barbe de Thomas Rouxel avec … 8 petites secondes !

Après sa superbe victoire d’étape irlandaise lors de la Solitaire du Figaro 2010, Adrien Hardy s’offre un nouveau podium sur la belle verte : l’Eire lui est donc très favorable.
De l’air ils n’en ont pas manqué les figaristes : pendant trois jours, un vent puissant et une mer endiablée ont balloté les 46 marins de la Solitaire du Figaro. La troisième place du skipper d’AGIR Recouvrement est d’autant plus belle qu’elle n’est pas volée : il a occupé les avant-postes de la régate durant une bonne partie de l’étape.

Une bien belle étape que nous offre la 42ème édition de La Solitaire du Figaro. Une deuxième manche qui n’avait rien à voir avec la première tant elle aura été musclée, difficile, éreintante…

Jeanne Grégoire sur le Figaro-Bénéteau Banque Populaire, 10ème en Irlande,  démontre encore une fois qu’elle est plus que jamais à l’aise sur les étapes dites de « gros bras » !
Après un final serré, sous spi à plus 8 nœuds, la navigatrice franchit la ligne d’arrivée à Dun Laoghaire en Irlande à 10h59mn49s à la 10ème place soit 45 minutes derrière Jérémie Beyou, vainqueur de l’étape. Le Figaro Banque Populaire prend donc provisoirement la 9ème place du classement général.

Nicolas Lunven  et son Generali, deuxième en Irlande et au classement général

Le skipper du monocoque aux couleurs de Generali s’est montré très inspiré lors des dernières 24 heures de course notamment dans la dernière ligne droite.
Au terme de plus de trois jours de compétition dans des conditions difficiles de navigation, le jeune vannetais prend la deuxième place au classement général à 25 minutes du leader et se positionne clairement pour la victoire finale avant les deux dernières étapes.

 

Pénible mais géniale… voire mythique cette 2nde étape !
Paroles de bizuths comme d’anciens, ils le disent tous à l’arrivée à Dún Laoghaire : « celle-ci, c’était la plus dure que j’ai jamais vécue ! »

P.MEILHAT - entrainement - @A.Courcoux

 Les deux Skippers Macif
Paul Meilhat le Skipper Macif 2011, 16e de l’étape à 58′ des leaders,
Eric Péron, 14e de l’étape à 54 minutes du premier,
Malgré la fatigue et les petites déceptions, ont la satisfaction d’avoir réussi à aller au bout de cette étape particulièrement rude.
Côté classement, ces trois jours et trois nuits d’efforts sont synonymes de remontée au classement général pour les deux Skippers Macif : Paul Meilhat est 10e et Eric Péron 24e.
« Ce sont des étapes comme celle-ci qui font que cette épreuve est mythique ! En trois jours on a essuyé deux fronts, négocié une dorsale, enquillé 48 heures de près, une traversée de Manche, croisé des tonnes de dauphins et de baleines pour terminer par des surfs à plus de 15 nœuds ! C’est génial !… presque mythique… » , commente Paul Meilhat à son arrivée.

 

Michel Bothuon :  » J’aurais bien continué jusqu’en Ecosse ! »

Les traits creusés, les yeux dans le vague, Michel Bothuon a mis le pied à terre après 69 heures de navigation et 440 milles entre Caen et Dun Laoghaire en Irlande. Son visage trahit la difficulté de cette étape qui n’a épargné ni les skippers ni les bateaux. Michel a coupé la ligne en 42è position, 4 heures et 48 minutes après le vainqueur, Jérémie Beyou (BPI).

Le 14 août, après 4 jours de récupération, les 47 concurrents prendront le départ de la troisième étape vers les Sables d’Olonne (475 milles).

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire