Diane ose la mer ! une aventure maritime pleine d’amour et qui lui va si bien ! A suivre !!

Elle s’appelle Diane, je l’ai rencontrée sur Mélodie à la Marina du Marin…A côté de nous son joli petit voilier NautiGirl, un Sail 902 blotti entre l’imposant Yacht à moteur et le ketch Lady Maria…

 

Un joli courant nous a entraînées toutes les deux à parler de la vie, de la mer, de la voile, de ses aventures , de son livre « Il était un petit navire » tout  récemment édité sur Amazon, de son blog et de ses vidéos sur Youtube !
La vie de Diane est étonnante … entre expérience, défi, espoirs … et à la recherche d’un bonheur sur l’eau… même si, dit-elle  » par amour, je peux stopper mon aventure » !

Pour l’instant son objectif est à l’autre bout des océans … « atteindre Tahiti sur son voilier de 28 pieds,  ..mais à partir de la Martinique ce sera tout d’abord une navigation d’une quinzaine de jour, accompagnée de Jean-Noël Guillore, un équipier expérimenté …  pas le temps de visiter les innombrables petits paradis qu’elle longera …  avant de passer Panama …un canal mythique, celui là même qui a fait s’exclamer un autre aventurier navigateur Olivier Pitras avec ces mots «  Là les enfants, c’est une autre vie qui commence ! » 
Diane connaîtra ce grand moment, sorte de passage avec un passeport pour le Pacifique !!!

Mais qui est donc cette jeune et jolie blonde du nom de cette chasseresse qui lui va si bien ? 

« Je suis née à Caen, en Normandie.
Petite fille pas vraiment aventureuse ni même sûre d’elle j’ai suivi une scolarité classique. A la fin de mes études, je bosse 4 ans en audit chez Deloitte à Paris. 
Puis, en 2004, je quitte ma vie parisienne pour m’installer à Tahiti où je travaille en expertise comptable. Je crée ma boîte en 2009.
Je quitte tout en 2016 pour suivre mon chéri de l’époque sur son 28 pieds.
Grâce à lui, je passe 7 mois dans les Tuamotu à découvrir la navigation et la vie 100% à bord, ainsi que la vie et le rythme dans les îles. Un univers totalement différent de mon quotidien dans lequel je bossais 12h par jour, y compris une bonne partie du week-end, constamment face à un ordinateur.

C’est durant cette période que j’écris « Il était un petit navire », savoureux mélange de ma réalité et de faits inventés. C’est un condensé de tout ce que j’ai vécu, de ce qu’on m’a raconté au cours de soirées passées avec d’autres navigateurs rencontrés là-bas.
J’ai pris 2 ans pour le ré-écrire encore et encore jusqu’à sa publication début 2019.

En novembre 2016, je suis en France pour quelques semaines en famille quand j’apprends que je suis de nouveau célibataire.
Plutôt que de retourner de suite à Tahiti, je décide de prendre mon temps et de vivre par moi-même ce que tant de navigateurs rencontrés en Polynésie m’ont racontée. Ça commencera par une transat qui m’emmènera des Canaries en Martinique (j’en ai fait une vidéo visible sur ma chaîne Youtube).
Puis par l’achat de mon bateau sur un coup de tête (et de cœur) en Martinique.
Un Sail 902 de 28 pieds également (question de budget). J’arpente les Caraïbes depuis pour m’entraîner et préparer mon bateau.
J’ai passé en décembre 2017 mon Yachtmaster. Et d’ici quelques jours, ce sera le grand départ pour Panama, la traversée du Canal puis le Pacifique afin de rejoindre les Marquises puis les Tuamotu et enfin Tahiti. »

Un « longue route » jusqu’à Tahiti, qui ne peut que faire surgir en anges gardiens, ces grands marins qui ont laissé leur empreinte en Polynésie .. pour ne citer que  Bernard Moitessier, Jacques Brel , ou encore Laurent Bourgnon …
Mais pour aller si loin, il faut ménager sa monture, préparer, gérer, connaître son voilier sous toutes ses coutures .. Et c’est avec tout un art fonctionnel que la navigatrice chargera son bateau de nourriture pour un minimum de 60 jours …

Le plan très étudié du chargement de nourriture !! 

Dans son livre « Il était un petit navire » en vente sur Amazon, Diane Jullich  nous régale par son agréable écriture… simple, imagée, et ponctuée d’explications pour les non-initiés à la voile … avec un glossaire en fin de livre, .. bonne idée ..
Un livre à lire à tout prix, et dont les retombées financières récompenseront tant de travail passion … 

Petit extrait : 
 
« Le bateau file entre 4 et 5 nœuds. Pas trop mal. La houle est régulière et le bateau gîte sans trop d’à-coups …… mes pensées s’apaisent .Seule à bord je me sens tellement bien … pas un bateau, pas un motu à l’horizon seulement moi, la mer et le ciel .. »

On peut regretter le manque de photos  » trop cher à faire imprimer » me dit-elle » .. alors rendez vous sur son blog et sur Youtube pour voir et en savoir plus et pour la suivre tout au long de cette aventure et ajoute-t-elle
« pour motiver d’autres nanas qui pourraient se reconnaître dans mon profil à OSER ! »

 

Diane travaille déjà sur un autre livre qui sera alimenté des diverses anecdotes vécues et racontées par les marins de rencontre à ses ports d’escales ou encore reçues par e-mail sur sa toile .. alors, n »hésitez pas !.. participez à ce condensé d’histoires marines ..

Youtube : Diane Jullich 

Youtube : Dreamchaser and Nautigirl   https://www.youtube.com/channel/UCwU7L7ZnpuNSCDIAPr6wFIQ

DreamChaser & Nautigirl

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.