Dilong : un nouveau voilier monotype d’inspiration classique

Les deux premiers Dilong seront officiellement présentés le jeudi 2 août à Noirmoutier lors de la Lissac
Classic.
Ce nouveau voilier monotype d’inspiration classique est destiné aux passionnés de « belle
plaisance », de navigations côtières, et de régates élégantes et festives.

Elaboré par Jacques Fauroux, architecte naval de renom, le navigateur Jacques Lalanne et Christian Boillot, double champion de France de Dragon, le concept est de doter d’un gréement aurique puissant des coques de Dragons, anciennes comme nouvelles.
« On est arrivé à avoir une voilure relativement bien équilibrée sans faire trop dépasser la bôme à l’arrière qui aurait rendu le bateau ardent, raconte Jacques Fauroux en charge de la conception du gréement. On a un très grand génois et du fait du bout dehors on a fait avancer beaucoup de voilure sur l’avant ».


49 m² au près, 80 m² au portant 

Tout en carbone pour diminuer le poids dans les hauts, le gréement aurique permet de porter une importante surface de voilure qui augmentera les performances du bateau qui seront à coup sûr boostées, notamment dans le petit temps.
Cela sera particulièrement intéressant dans les régions souvent peu ventées, comme la Méditerranée, sur les lacs européens, mais aussi au Moyen Orient ou en Asie.

Le Dilong est un dayboat monotype dont l’allure se rapproche des magnifiques unités faisant le prestige
du Circuit Classique.
Il est commercialisé par la société Focus – Esprit de Légendes Yachts basée à Mougins près de Cannes, qui cherchait à créer un voilier élégant et sportif, pouvant être transporté d’un événement à un autre ainsi qu’être stocké à terre.

Un Dragon pour exemple 

Pour Christian Boillot, fondateur de Focus, la coque idéale de ce projet n’avait pas besoin d’être inventée puisqu’elle existait déjà : « C’est celle mythique du Dragon, pensée il y a plus de 80 ans comme un dayboat spartiate » .
Ces coques, conçues depuis 1929 pour permettre aux jeunes scandinaves une pratique spartiate de la croisière et de la régate côtière, sont en effet reconnues de part le monde pour leurs qualités marines, la beauté et l’élégance de leurs lignes classiques.

Deux versions du Dilong seront disponibles.

L’avenir des anciennes et nombreuses coques de Dragon en bois passera par un Dilong.
C’est ainsi qu’elles pourront être « Dilonguisées » et bénéficier d’une seconde vie.
Des coques neuves, en Strip Planking, bois moulé ou polyester, seront fabriquées par plusieurs chantiers européens.

La présentation officielle des deux premiers Dilong a lieu à Noirmoutier le 2 août dans le cadre de la
Lissac Classic (2 au 5 août).
Les bateaux se rendront ensuite aux Voiles de Légendes (La Baule du 8 au 11 août) et au Festival de la Voile (Ile aux Moines du 13 au 15 août).

Caractéristiques techniques :
Longueur hors tout : 9.75 m Grand Voile : 22.80 m²
Bau : 1.96 m Corne : 6.30 m²
Tirant d’eau : 1.20 m Génois : 19.60 m²
Déplacement : 1.7 tonne Foc : 7.76 m²
Lest : 1 tonne Spi asymétrique : 50 m²
Un sit web, www.esprit-de-legendes.com  pour suivre avec régularité le parcours des deux Dilong, actualité de cette nouvelle Classe, photos et vidéos, et de plonger ainsi dans l’univers du Dilong.

Un journal de bord quotidien sur www.facebook.com/yachtdilong
Des vidéos sur : www.youtube.com/user/yachtdilong
Pour en savoir plus :  www.esprit-de-legendes.com 

    Imprimer Commenter Partager

    Une réponse à Dilong : un nouveau voilier monotype d’inspiration classique

    1. Desfaussés Sophie dit :

      Cela ressemble à un plagiat . Le Dragon n’a pas besoin d’être retouché . Il a fait ses preuves depuis des années son elégance légendaire , sa ligne pure et racée ne sauraient etre copiées : il se suffit à lui même . C’est comme si on voulait retoucher les PenDuicks . Ridicule et manque flagrant d’humilité . C’est la dragonniste forcenée qui parle ,veuillez m’en excuser

      Même si les bateaux proposés gardent une jolie ligne,et sont sûrement opérationnels ! Une vraie création aurait consisté à dessiner une nouvelle coque , inventer un nouveau grément , diversifier les voiles , créer vraiment un vrai nouveau bateau ,comme l’avait fait le créateur du Dragon . C’est ainsi que se crée une nouvelle classe de monotype .Relisez l’histoire du Dragon

      Ici il s’agit essentiellement d’une action commerciale . Je n’ai rien contre au contraire ,mais annoncez la couleur et ne parlez pas de nouveauté! .

    Laisser un commentaire