Dix millions de poissons dans un lac pour manger les algues

Les autorités chinoises  ont eu recours à des poissons mangeurs d’algue pour tenter de dépolluer le lac Taihu (est), le troisième plus important du pays, envahi par le retour de l’algue bleue-verte.

Carpe dans un bassin en Chine

Liées au développement économique rapide de la Chine, les pollutions de lacs sont fréquentes en Chine où 70% des cours d’eau et lacs sont contaminés. En 2007 déjà, le rejet de déchets industriels non traités et de hautes concentrations en azote avait contaminé le lac Taihu et plus de 2,3 millions d’habitants de la ville de Wuxi, dans la province du Jiangsu, avaient été privés d’eau du robinet. Ces derniers temps l’algue bleue-verte s’est, à nouveau, mise à proliférer.

10 millions de carpes pour sauver un lac
Malgré un investissement de cinq milliards de yuans dans des infrastructures pour éviter que les eaux polluées environnantes ne soient déversées dans le Taihu, la pollution reste un problème sérieux, selon le responsable de l’Administration de la pêche pour le lac Taihu, Lin Jianhua.
Dix millions de poissons, notamment des carpes, vont être lâchés dans le lac dans le cadre d’un plan d’un montant de 7,4 millions de yuans (1,1 million de dollars), a indiqué Lin Jianhua. Cependant, a-t-il ajouté, il en faudrait dix fois pour nettoyer l’ensemble du, qui s’étend sur quelque 2 400 km².
par Dominique Raizon Journaliste RFI (avec AFP)

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire