Du beau monde pour la première édition de la MARTINIQUE SURF PRO

Inédit et incontournable ! Seule étape caribéenne inscrite au calendrier des World Surf League Qualification Series (QS), le premier MARTINIQUE SURF PRO réunira 112 surfeurs venus du monde entier.
Entre compétiteurs confirmés et jeunes talents, le plateau promet à la fois du spectacle et beaucoup de suspense. Autant de raisons de ne pas manquer le rendez-vous, du 21 au 26 avril sur le spot de Basse-Pointe, au nord-est de la Martinique.

Surf Basse Pointe

© Gianny BLAMEBLE

Le MARTINIQUE SURF PRO fait le plein… et plus encore !
Pas moins de 122 surfeurs venus des quatre coins de la planète ont fait part de leur intention de participer au nouvel événement martiniquais. Les organisateurs de l’épreuve ayant opté pour un format de compétition à 112 concurrents, il y aura donc une liste d’attente pour prendre part à l’unique étape caribéenne des Qualification Series en 2015. Réunir un tel plateau pour une première édition n’est pas un mince exploit.
La qualité du spot de Basse-Pointe, avec ses longues vagues puissantes, n’est certainement pas étrangère à cet engouement… 

Des talents venus de cinq continents 
Très international, le plateau du rendez-vous martiniquais des Qualification Series réunit des concurrents originaires d’Europe, d’Amérique (du Nord et du Sud), d’Asie, d’Afrique et d’Océanie. Côté Caraïbe, on retrouvera bien sûr des Martiniquais (Jerry Schaefer, Louca Jourdan, Adam Auffay) mais aussi des Guadeloupéens (Timothée Bisso, Gatien Delahaye, Enzo Cavallini) et des compétiteurs venus de la Barbade ou encore de Saint-Martin.
Le niveau promet d’être relevé avec la présence de pointures comme le Brésilien Ian Gouveia ou l’Américain Evan Geiselman, respectivement 6e et 10e des QS à ce jour, et donc en mesure de finir dans le Top 10 de ce circuit qualificatif à la fin de la saison.
Une performance qui leur permettrait d’intégrer dès 2016 le World Championship Tour (WCT), première divi ision qui regroupe les 34 meilleurs mondiaux.
D’autres concurrents moins bien classés pour le moment sont également capables de rejoindre cette élite dès l’année prochaine. Ils profiteront justement du MARTINIQUE SURF PRO pour rebondir et revenir aux avant-postes des QS.
Le vainqueur en Martinique empochera 3000 points, un beau pactole qui pourrait bien faire la différence en fin d’année…
On surveillera l’Américain Michael Dunphy, 27e des QS l’an dernier et qui n’est donc pas passé loin de rejoindre le WCT en 2015.
Parmi les autres têtes d’affiche, le Sud-Africain Beyrick De Vries (42e des QS en 2014), le Brésilien Lucas Silveira, les Américains Luke Davis et Cory Arrambide, l’Australien Cooper Chapman, l’Hawaïen Kiron Jabour, le Tahitien Steven Pierson, le Japonais Hiroto Arai ou encore l’Espagnol Vicente Romero…
Certains des meilleurs juniors mondiaux répondent également présents, comme l’Américain Kanoa Igarashi (18 ans) ou les Hawaiens Joshua Moniz (19 ans).
Des jeunes européens des plus prometteurs seront également présents, à l’instar du Français Tom Cloarec (20 ans).

De nombreux vainqueurs potentiels 
Cette liste de noms est loin d’être exhaustive et il ne se dégage pas de favoris évidents pour le MARTINIQUE SURF PRO.
Parmi les inscrits, 52 faisaient partie des 200 meilleurs surfeurs des QS l’an dernier.
Tous sont d’excellents compétiteurs et ceux qui complètent le plateau sont également capables d’un coup d’éclat. Le fait que chaque concurrent soit plus ou moins à l’aise dans certains types de vagues ne fait qu’ajouter de l’incertitude quant à l’identité du futur vainqueur.
Tant mieux pour le suspense !

Site officiel de l’événement : http://www.martinique-surfing.com/evenement/martinique-surf-pro/

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire