Emirates Team New Zealand à deux points de la victoire !

Le syndicat néo-zélandais a signé sa troisième victoire consécutive en remportant les deux courses du jour en finale de la Louis Vuitton qui célèbre cette année son trentième anniversaire. Le score est désormais de 4 – 1.

 En 2007, les Kiwis avaient déjà remporté cette prestigieuse compétition en s’imposant 5 à 0 face aux Italiens de Luna Rossa.
Ils font aujourd’hui un pas de plus vers l’America’s Cup Match qui verra le vainqueur de la Louis Vuitton Cup – la première équipe qui marquera 7 points – défier l’actuel Defender américain ORACLE TEAM USA en septembre.

TNZ-photo-Gilles-Martin-Raget

Retour sur le duel du jour

Tous les ingrédients étaient réunis lors de cette superbe journée ensoleillée avec 12 à 17 nœuds de vent. Les départs ont été donnés à l’heure et les deux finalistes ont complété le parcours sans incident à deux reprises.
Le suspense était au rendez-vous avec Luna Rossa qui a brillé par moments.
Les Italiens ont effectué de belles remontées et ils ont pris le second départ en tête mais Emirates Team New Zealand s’est simplement montré plus rapide sur la distance.

« Ce fut une journée productive pour nous. L’équipage a enchaîné des manœuvres fluides et claires. Nous sommes vraiment satisfaits de la fiabilité d’Aotearoa dans ces conditions », se félicite Ray Davies, le tacticien d’Emirates Team New Zealand.

Lors du départ de la seconde manche du jour, Luna Rossa et Emirates Team New Zealand étaient bord à bord. Le défi italien était bien parti pour enrouler la première bouée en tête mais les Kiwis ont déployé leurs foils et ils ont pris les commandes avec 3 secondes d’avance au passage de la marque.TNZ-equipage-Photo-Gilles-M

Les deux équipages se sont ensuite livrés à un véritable duel sur trois miles en enchaînant plus de huit virements chacun sur le troisième bord. Les Néo-Zélandais ont continué de creuser l’écart tout le long du parcours restant pour franchir la ligne d’arrivée avec 1 minute et 27 secondes d’avance.

« Checco (le tacticien Francesco Bruni) a pris de bonnes options sur le premier bord de près et la suite fut du vrai match race, avec l’autre équipe qui nous a contrôlé et force à effectuer l’inverse de ce que nous voulions ».

Quant à la première manche du jour, qui s’est soldée par la victoire d’Emirates Team New Zealand avec un delta de 2 minutes et 18 secondes, Francesco Bruni le tacticien du clan italien explique : « Le départ est évidemment crucial mais il ne décide pas du résultat final. « Au près, nous avons commis quelques erreurs stratégiques, puis enchaîné des empannages moyennement efficaces. Je pense que cela est dû à la vitesse du vent. Je suis certain que nous sommes plus performants dans une brise supérieure à 15 nœuds ».

« Le point positif c’est que nous continuons à nous améliorer chaque jour mais le temps nous fait défaut. Il nous faudrait encore quatre ou cinq mois » admet Max Sirena. « Nous ne sommes pas si loin mais la Coupe a lieu dans quelques semaines ».

Le tacticien kiwi Ray Davies ajoute : « Les Italiens ont beaucoup progressé, la seconde manche s’est jouée à peu. Nous avons régaté en mode match racing – en marquant et en protégeant notre côté du plan d’eau. Demain, nous restons à terre pour essayer de tirer profit de toutes les performances du bateau ».

Pour recevoir toutes les infos course en direct de l’America’s Cup, suivez @americascupLIVE et @americascupFR sur Twitter.

(13h10), Finale Course 10 (14h10)* Si nécessaire

La course 4 en chiffres :

  • Parcours : 5 bords / 10.18 milles nautiques
  • Temps de course : ETNZ – 25:39, LR – 27:57
  • Delta : ETNZ +2:18
  • Distance totale parcourue : ETNZ – 11.5 NM , LR – 11.7 NM
  • Vitesse moyenne : ETNZ – 26.94 noeuds, LR – 25.29 noeuds
  • Vitesse maximale : ETNZ – 44.04 noeuds, LR – 39.99 noeuds
  • Vitesse du vent : Moyenne – 14 noeuds, Pointe – 17 noeuds

La course 5 en chiffres :

  • Parcours : 5 bords / 10.18 milles nautiques
  • Temps de course : ETNZ – 24:26, LR – 25:54
  • Delta : ETNZ +1:28
  • Distance totale parcourue : ETNZ – 11.5 NM , LR – 11.7 NM
  • Vitesse moyenne : ETNZ – 28.44 noeuds, LR – 27.29 noeuds
  • Vitesse maximale : ETNZ – 43.77 noeuds, LR – 39.23 noeuds

Résultat provisoire de la Finale de la Louis Vuitton Cup (7 points sont requis pour remporter l’épreuve) :

  • Emirates Team New Zealand – 4
  • Luna Rossa Challenge – 1

Calendrier de la finale de la Louis Vuitton Cup (Maximum en 13 manches, horaires en heure locale) :

  • Vendredi 23 août : Finale Course 6 (13h10)
  • Samedi 24 août : Finale Course 7 (13h10), Finale Course 8 (14h10)
  • Dimanche 25 août : Finale Course 9 (13h10), Finale Course 10 (14h10)* Si nécessaire
    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.