En tête du Vendée, Gabart continue d »assurer !!

Actuellement dans les alizés, le leader du VG François Gabart (MACIF) veille sur son avance, et continue selon son profil à assurer méthodiquement ce travail de leader.S’il avoue être heureux de pouvoir se reposer un peu dans une chaleur d’une trentaine de degrés , il se prépare à affronter l’hémisphère nord.
RANCOIS GABART

La météo ne promet pas forcément d’être très simple et pourrait conditionner un passage plus ou moins ouest du pot au noir.
Le  skipper de MACIF monte pour l’instant plein nord en direction du méridien 28° ouest où la zone de convergence intertropicale semble peu active.
Armel Le Cléac’h (Banque Populaire), tout comme Jean-Pierre Dick (Virbac-Paprec 3) et Alex Thomson (Hugo Boss) ne peuvent que suivre le sillage !!!
François Gabart est attendu à l’équateur demain en fin de matinée.

Avec un retard d’une journée sur le précédent, Armel Le Cléac’h pointerait 17 heures plus tard, suivi de Jean-Pierre Dick et d’Alex Thomson

Aujourd’hui en fin d’après-midi  Bertrand de Broc vaà son faire franchir le cap Horn aux milliers de souscripteurs qui ont participé à l’aventure Votre Nom autour du Monde avec EDM Projets.
Pour le navigateur de Sainte-Marine, l’émotion était palpable lors du direct de ce jour. Si le projet, malgré sa date de lancement tardive, a pu voir le jour, c’est grâce à la mobilisation de ces anonymes qui peuvent se dire qu’ils ont participé à leur manière au franchissement du « cap dur ».
Derrière lui, Tanguy de Lamotte (Initiatives-cœur) et Alessandro Di Benedetto (Team Plastique) vont devoir encore vivre quelques jours au rythme des australopithèques du grand Sud : sommeils fractionnés, vigilance permanente, alimentation opportuniste…
Pour Alessandro, la délivrance sera sûrement retardée de quelques heures. Le navigateur franco-sicilien s’est retrouvé aux prises avec la rupture de sa drisse de gennaker. La voile est tombée à l’eau et s’est coincée dans un des safrans de son voilier.
Ce genre d’incident sera à peine  suffisant pour faire perdre sa bonne humeur au serre-file du Vendée Globe.

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire