Energy team, challenger français officiel pour la 34e Coupe de l’América

AMERICA-S-CUP

Energy team, le 6ème challenger inscrit est un nouveau défi français « no just for fun » mais qui s’engage dans un réel programme sur 3 ans pour aller à la conquête de l’Aiguillère d’Argent.

A écouter les ITW de

Gérard Petitpas Vice-Président du YC de France

Bruno Peyron

Le multicoque, un « savoir-faire français »

Le nouveau profil de la coupe de l’América qui se court sur des catamarans a motivé les frères Peyron fédérateurs de ce projet soutenu par le prestigieux Yacht Club de France qui porte le défi Energy Team auprès du Golden Gate Yacht Club de San Francisco.

BRUNO PEYRONDeux frères pour une coupe

C’est d’abord la passion de la voile qui anime les frères Peyron qui dès leur plus jeune âge ont pratiqué ce sport.
Après des sillages différents et qui les ont opposés, Bruno et Loïc ont retrouvé une forte complicité et réuni leurs compétences pour créer Energy team : Loic a pris la casquette du skipper en titre et aura la charge du Design Team, Bruno celle de manager global du projet, « sans trop de regret » nous dit-il, « car il faut aussi quelqu’un à terre », Bruno le frère, qui a brillé avec son équipage en remportant le Trophée Jules Verne et a aussi l’étoffe de l’homme d’affaires.

« Un défi vendable » :

Comme l’explique Bruno Peyron  « la Coupe de l’América qui est une référence dans le domaine de la voile, n’a jamais intéressé les spectateurs, et a toujours été un évènement invendable sur le marché .
Aujourd’hui la coupe de l’América est au carrefour d’une révolution culturelle , les nouvelles règles de course et les choix des bateaux établis par Russell Couts, le vainqueur américain de la précédente édition, ouvrent une voie nouvelle à cette « Vieille Dame » âgée de plus de 160 ans.

Les anciens class américa, monocoques élégants et racés ont laissé la place à de grands multicoques beaucoup plus fun et plus spectaculaires. Bien que !!

La proximité des duels des AC 72 et des compétitions des AC 45 qui glissent à vive allure parfois sur un seul flotteur vont pouvoir ainsi attirer le public et leur offrir un spectacle grandeur nature plus palpitant.

Pour gagner cette coupe, il faut tout d’abord être d’accord sur les objectifs, et les efforts à engager autour de la technique, du design team qui comptera 30 à 35 personnes, et de la logistique pour un  budget annoncé entre 60 /75 millions d’ euros sur 3 ans – ce qui représente seulement 10% d’une équipe de F1 –
la  flotte sera composée de 2 AC 72 et de deux prototypes AC 45.

La construction du premier multicoque AC72 sera lancée au chantier Multiplast de Vannes, à partir du 1er septembre prochain.

Les navigants du team

Loïc Peyron aura évidemment en charge le pôle sportif et sera entouré des  meilleurs navigateurs qui ont pratiqué du petit catamaran, au tornado en passant par l’extrême 40 jusqu’à atteindre l’excellence.
La philosophie étant de réunir les meilleurs talents .
Pour ne citer que Yann Guichard, le 2ème barreur avec Loïc Peyron, N° 2 mondial Extrême 40, Equipe de France Olympique, qui a déjà séduit Bruno Peyron à la barre du maxi catamaran Orange II;   Jean Christophe Mourniac dans le top 5 mondial en Tornado et F18, Yves Loday médaillé d’or en Tornado à Barcelone, Thierry Fouchier qui est le seul français à avoir remporté la Coupe de l’América avec BMW Oracle.

A la recherche de l’efficacité

Pour s’entraîner Energy team va disposer d’une importante flotte de multicoques de toutes tailles(19).
La Base Energy Team sera sur trois pôles de la façade Atlantique, Vannes pour la construction des catas, Lorient, port d’attache et la Baule, terre natale des Peyrons pour les entrainements..

En avant première

Avant la finale de la coupe qui va se dérouler à San Francico  (été 2013) , les équipages des pays inscrits participeront aux diverses régates de la AC World series sur leur AC 45 . Des régates en monotypie sur des catamaran achetés en pack près de l’organisation de la coupe –
Le class A est devenu un support important avec son propre championnat du monde qui aura lieu auDanemark.

Le premier AC45 Energy team sera mis à l’eau en mars 2011.
La première compétition des AC World Series aura lieu en juin 2011.

Une nouvelle façon de faire vivre dans le temps l’esprit de la coupe avant le final en AC 72 dans deux ans.

Comme l’a précisé Bruno Peyron qui était entouré lors de la conférence de presse du Président du YCF, Philippe Court, de Richard Worth CEO America’s Cup Race Management
(sur la photo)
et de Gérard Petipas Vice-Président du YCF

« Le timing est sévère mais il n’est pas insurmontable, tous les pays sont à la même enseigne ».

Les dates de l’América’s Cup à San Francisco :
du 13 juillet au 1er septembre 2013 : La Louis Vuitton Cup
du 7 au 22 septembre 2013 le match final.

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire