Entre la Vilaine et le verre du consommateur le rigoureux traitement de l’eau

Le traitement de l’eau mis en place à l’usine des eaux du Drezet est un traitement physico-chimique poussé, suivi d’une désinfection.

La prise d’eau se fait dans la Vilaine dans une fosse naturelle.

Cette zone a été aménagée et  protégée dans un  périmètre délimité par un cercle de 100 m de diamètre autour de l’ouvrage, et la circulation sur le plan d’eau y est interdite.
Le barrage sur la Vilaine @A.Cassim
Comme il se doit toutes les activités pouvant avoir une incidence sur la qualité des eaux de la Vilaine y sont règlementées.

Pompée et acheminée :
Après avoir été pompée par 4 groupes électropompes de 1600 m3/H chacun (dont un de secours), l’eau est dirigée par une conduite en acier vers l’usine.

L’eau brute en tête de station, sera répartie sur trois tranches de traitement.

Le comptage de l’eau brute est effectué par débitmètre à ultrasons.
Usine de Ferel  Bassins @A.CassimPrétraitement :

Élaboré pour chaque file d’eau qui consiste pour par la préozonation, destinée à oxyder les matières organiques, et l’autre pour reminéraliser l’eau, pauvre en sels minéraux.

Opération

L’eau subira une opération de flocualtion-décantition.
Cette opération consiste à agglomérer entre elles les « grosses molécules » qui ont ainsi tendance à sédimenter et peuvent être extraites de l’eau à purifier et ensuite d »injection des produits chimiques tels du sulfate d’aluminium, du polymère organique et du charbon actif en poudre.
Ces produits améliorent la floculation.

Le rôle capital du charbon actif – un produit qui vient de Hollande et qui y retourne parfois pour y être nettoyé
Le charbon actif en poudre est plus particulièrement destiné à favoriser l’absorption des pesticides.

 Production d'Ozone @A.CassimStérilisation par filtration

L’eau traverse un lit de sable qui retient les particules fines.
Après une postozonation qui a pour but d’oxyder les matières organiques non retenues par les filtres et de stériliser l’eau, l’eau sortira de ses 3 bassins de traitement et conduite par un canal de collecte qui va conduire cette eau ozonée vers les filtres à charbon actif en grain.

Récupération et conservation

Deux citernes respectivement de 5000 m3 et 3000 m3 vont stocker cette eau traitée.
Afin de corriger le PH seront ajoutés de l’eau de chaux dans la conduite d’alimentation des citernes et du chlore ou du dioxyde de chlore afin stériliser l’eau et limiter le développement d’algues dans les canalisations et les réservoirs.

Un fort débit

En fin de course 2 groupes électropompes installés dans chaque citerne (dont un de secours) débiteront chacune 1500 m3/H

A votre bonne santé !!

Après un voyage par canalisation de 190 Km , l’eau arrivera dans les 11 communes qui pourront ainsi les redistribuer à un peu plus d’1 million de consommateurs.

Pour de plus complètes explication rendez-vous sur le site http://www.eptb-vilaine.fr

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire