Erwan Tabarly en tête de la flotte de la Transat Bretagne-Martinique

Depuis la latitude de Gibraltar, Erwan Tabarly (Armor Lux – Comptoir de La Mer) s’est emparé ce matin de la tête du classement général.
Une trajectoire parfaite minimisant les empannages, une expérience bien trempée sur l’échiquier de l’Atlantique (il compte 10 transats en solitaire et en double !) ; tous les atouts sont dans la poche de celui que ses potes appellent Erwan T. pour que cette Transat Bretagne-Martinique soit la sienne…
Mais ne préjugeons de rien, car la course est loin d’être terminée. Une erreur de pilotage est vite arrivée. Car c’est bien de pilotage dont il s’agit aujourd’hui : les solitaires déboulent à plus de 10 noeuds dans les alizés, bien calés dans leurs sièges baquet, le stick dans une main, le winch d’écoute de spi à portée de l’autre. Programme jusqu’à l’arrivée : une course d’endurance longue de 2 200 milles…
Pendant ce temps-là, Eric Baray (Tektôn – AGM/Région Martinique) vient de laisser passer sa chance : il se fait enfermer par la dorsale anticyclonique et pointe à 2 nœuds à 50 milles de Lanzarote. Les îles se font toujours désirer…

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire