Escale forcée pour Actual

Alors qu’il naviguait en très belle position de la flotte des Multi50 depuis le départ de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe, le Multi50 Actual d’Yves le Blevec est handicapé par un dysfonctionnement de la girouette anémomètre, l’obligeant à se dérouter pour un arrêt technique ; rien d’étonnant au vu des conditions difficiles qui secouent les marins depuis deux jours et des grains orageux qu’ils rencontrent, allant jusqu’à foudroyer le Multi50 Olmix de Pierre Antoine.
Outil indispensable, la girouette anémomètre permet de connaitre la force et la direction du vent. Elle permet également au bateau d’évoluer sous pilote automatique en fonction des variations du vent.

Actual photo T.Martinez

Après avoir réalisé un sans faute depuis le début de la course, Yves le Blevec entame une descente le long des côtes ibériques pour rallier Cascais au Portugal à proximité de Lisbonne. Il reste moins de 200 milles au Multi50 Actual, attendu sur place mercredi en début de matinée. L’équipe technique arrivera sur zone dans quelques heures pour se tenir prête à intervenir à bord et permettre au bateau et au skipper de repartir au plus vite.

Une  escale de quelques heures, un œil dans le rétroviseur pour repartir aussitôt en direction de Pointe à Pitre… On se souvient d’une escale à Madère sur la Transat Jacques Vabre 2013 pour un souci similaire, une opération menée en moins de deux heures par le Team Actual.

 

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire