Etoile du Roy, un patrimoine maritime de retour !

Etoile du Roy passe sous pavillon Français et rejoint la flotte d’ Etoile Marine Croisières

Ce navire 3 mâts carré de 47 mètre, deuxième plus grand bateau traditionnel Français est  une réplique d’une frégate corsaire malouine datant de 1745. Le pavillon tricolore remplacera donc l’Union Jack sur ce superbe navire, monument du patrimoine maritime Français que les Anglais nous avaient capturé en 1746.

Navire marchand en temps de paix, navire corsaire en temps de guerre.

« Le Grand Turk est une reproduction à l’identique d’une frégate anglaise de 1745. Cette dernière est toutefois largement inspirée des frégates malouines. Et pour cause, à l’époque, il n’était pas rare que celles-ci soient prises aux corsaires français puis incorporées dans la marine de guerre anglaise avant d’être scrupuleusement copiées. De fait, bâtiment rapide et maniable mais surtout polyvalent, capable d’éviter les écueils des mers du Ponants, de traverser les océans et de freiner par ses 20 canons la convoitise des ennemis de toutes natures attirés par leurs riches cargaisons, la frégate malouine possédait nombre d’atouts enviables ».

Etoile du Roy

Une jolie reconnaissance pour ce fantastique bateau qui s’est d’abord illustré dans de nombreuses séries télévisées anglaises (Hornblower) puis sur les écrans de cinéma (Monsieur N. d’Antoine de Caunes). Un début de carrière prometteur en France pour celui qui vient de rejoindre la flotte Etoile  Marine.

Le retour d’un patrimoine maritime

Le Centre de Sécurité des Navires de Saint-Malo a su accompagner l’armement Etoile Marine Croisières tout au long de son parcours administratif et technique.

Il aura fallu six mois d’étude, une mise au sec du navire, un passage en Commission Régionale de Sécurité, des dizaines de schémas, des traductions au kilomètre, une pesée hydrostatique, des modifications techniques conséquentes pour enfin lancer la radiation du navire auprès du British Registry et obtenir le sésame des Douanes Françaises, l’acte de francisation !

Programme de la frégate corsaire malouine

Lorsqu’il ne sera pas à quai, l’Étoile du Roy sera également utilisé, comme les autres vieux gréements de la flotte, pour le transport de passagers. La frégate corsaire peut accueillir 120 personnes à bord et au maximum et 400 personnes à quai.

En bon business man, son armateur Bob Escoffier a aussi pensé à élargir la palette de ses services, en proposant également le bateau pour des réceptions à quai, avec un service possible de traiteur.

« C’est un bateau qui fait rêver vue sa taille, il va intéresser du monde, dit Bob Escoffier. Que ce soit pour une fête de famille, une entreprise qui veut communiquer ou même pour un tournage de film. »

Comme le reste de la flotte Escoffier, l’Étoile du Roy participera aux festivités de la Route du Rhum.

Site internet :www.etoile-marine.com

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire