Favoriser le développement de l’agriculture biologique pour protéger l’eau

Lyonnaise des Eaux, filiale de Suez Environnement, et le Groupement des Agriculteurs Biologiques, ont signé, le 21 novembre 2012, une convention de partenariat de 5 ans pour développer l’agriculture biologique sur un territoire couvrant 11 communes des Yvelines, en France métropolitaine.

 L’eau est l’un des éléments structurants de cette partie du territoire francilien, « Seine Aval » classée Opération d’Intérêt National : la nappe d’eau souterraine, qui alimente en eau 500 000 Franciliens, la Seine et la Mauldre mais aussi le biotope du Bout du Monde, forment une trame bleue qui concourt à son attractivité et à sa qualité de vie.

Pour la qualité des milieux aquatiques souterrains, l’enjeu est stratégique puisque  toute goutte de pluie qui tombe dans cette zone, appelée  « aire d’alimentation de captage » (AAC), s’infiltre pour rejoindre les nappes souterraines.
Lyonnaise des Eaux fait évoluer la filière de potabilisation de l’usine de Flins-Aubergenville, garante de la sécurité sanitaire, et mise également sur la prévention en limitant les pollutions diffuses d’origine agricole.

Champ agricole Photo A.Cassim L’entreprise a donc choisi de s’associer, dans une convention de partenariat, au Groupement des Agriculteurs Biologiques d’Ile-de-France (GAB IdF) pour sensibiliser et accompagner les agriculteurs dans l’évolution de leurs pratiques de production vers l’agriculture biologique.

Les objectifs du programme :
Mettre en œuvre ensemble un programme d’actions annuel comprenant des formations à l’agriculture biologique, un accompagnement individuel à la conversion de l’agriculture conventionnelle à la bio et une aide à l’obtention par les agriculteurs de subventions dans le cadre de « mesures agro environnementales territorialisées ».

Lyonnaise des Eaux mesurera et analysera dans le temps l’impact de ce plan d’actions sur la qualité de la ressource en eau, en relation avec les autorités sanitaires régionales.

Dans le cadrer de la Directive Cadre européenne sur l’eau sur le bon état écologique des masses d’eau (sources, rivières, nappes), ces actions de prévention sont soutenues par l’Agence de l’Eau Seine Normandie.
L’agriculture biologique, par son cahier des charges fondé sur le respect de l’environnement (interdiction de l’utilisation des produits chimiques de synthèse) et les techniques agronomiques qu’elle développe (amélioration de la structure des sols), concourt à la protection et à la reconquête des ressources en eau.

 

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire