Retour au solitaire pour Marc Guillemot sur Safran

Marc GUILLEMOT sur son monocoque SAFRAN

Safran Marc Guillemot« La préparation pour La Route du Rhum – La Banque Postale ? Côté bonhomme, c’est simple : pour moi, et je n’en démordrais pas, c’est sur l’eau que ça se passe .L’idée c’est donc de naviguer encore et encore ! ».
Retour à la compétition en solitaire, pour Marc Guillemot après une Transat Jacques Vabre victorieuse en double (avec Charles Caudrelier Benac) et la victoire du Tour d’Espagne en équipage, qui enchaîne sorties en mer et stages à Port-la-Forêt.

« Huit prétendants à la victoire »

Marc a navigué aux côtés d’Armel Le Cléac’h, Roland Jourdain, Christopher Pratt, Arnaud Boissières, Vincent Riou… qui seront sur la ligne de départ le 31 octobre prochain

Le bilan selon le skipper de Safran :

« Côté performances, il est bien difficile de se situer car pour l’instant, nous n’avons pas navigué avec les voiles de la course du Rhum, explique Marc Guillemot. L’objectif est surtout de retrouver les automatismes des manœuvres en solo, plutôt qu’évaluer les performances de chacun. Mais bien malin qui pourrait dire aujourd’hui qui est favori !
Armel (Le Cléac’h),
un peu en état de grâce après ses éclatantes victoires cette saison en Figaro et sur la Transat Ag2r, sera forcément dans le coup…
Vincent (Riou) va vite lui aussi, tout comme Bilou (Roland Jourdain), Arnaud Boissières et d’autres…
Michel (Desjoyeaux)
et Jean-Pierre (Dick) auront eu moins de temps que nous pour se préparer sur leur tout nouveau bateau mais, vu leur expérience, je ne m’inquiète pas du tout pour eux.
Au final, sur dix partants nous serons peut-être huit à prétendre à la victoire
J’estime être de ceux-là ! ».

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire