Francis Joyon dans la fenêtre météo pour sa tentative de record

Francis Joyon est arrivé la nuit dernière à New-York City.
Il a rejoint seul son grand trimaran IDEC II qui l’attend sagement amarré dans la marina de Gateway à Brooklyn depuis le 29 juin dernier.
Le marin de Locmariaquer va s’atteler aux derniers préparatifs d’avant départ pour son grand challenge de l’année, une tentative contre le record de la traversée de l’Atlantique… en solitaire.
La « fenêtre » guettée depuis la France avec l’aide experte du routeur-navigateur Jean-Yves Bernot doit s’entrouvrir dans la nuit de dimanche à lundi prochain (du 14 au 15 juin).
Joyon s’extraira seul de la grande marina New-Yorkaise, glissera seul sous le pont Verrazzano au fil de l’immense Hudson river, avant de rejoindre la bouée qui remplace depuis peu la mythique Ambrose Light Tower, quelques milles au large des côtes américaines d’où il signalera à l’observateur du World Speed Sailing Record Council (organisme international qui ratifie les grands records à la voile) son heure de départ pour 2 900 milles d’aventure majuscule sur l’Atlantique nord. Tout seul.

Le temps à reprendre à Thomas Coville, détenteur du record : 5 jours, 19 heures, 29 minutes et 20 secondes.

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire