Grand Prix Atlantique : Spindrift White conserve toujours leader !

Deuxième journée du Grand Prix Atlantique :  Spindrift White conserve la tête du classement général provisoire.

C’était chaud aujourd’hui dans la Baie du Pouliguen pour la flotte des Diam 24. A 10h00, dans 10 nœuds de vent fraichissant et une mer calme, les 24 équipages engagés ont franchi la ligne de départ direction Piriac pour un Raid Côtier d’une distance de 40 milles. Un premier exercice très différent de celui de la veille, mais pas moins éprouvant, dans lequel l’équipage de Groupama a brillé.

Grand Prix Atlantique

Crédit photos : Bruno Bouvry / APCC


Autre fait marquant du jour, l’abandon cet après-midi de Vincent Riou sur PRB pour la fin de la journée suite à la casse de son flotteur arrière bâbord lors d’une collision avec l’équipage de Sidney Gavignet (Oman Sail). L’équipage met tout en œuvre pour être de retour dans la compétition demain matin.

 Groupama brille sur le raid côtier

 Ce matin, le passage de la première bouée de dégagement a été particulièrement spectaculaire. Les écarts de vitesse, dus aux différences d’angle à l’approche de la bouée ou à la nécessité de virer de bord pour contourner la marque, ont offert une bataille intense dans une ambiance toujours aussi fairplay entre les marins.

Le vent forcissant, c’est dans 15 nœuds et à une vitesse de 18 nœuds que les bateaux ont passé la Pointe du Croisic. L’équipage de Pierre Pennec (Groupama) a dominé la flotte pendant une large partie du raid avant de s’imposer à l’issue de 3h20 de course. Derrière, Sébastien Rogues (GDF SUEZ), Kito de Pavant (Made in Midi) et les deux équipages Spindrift se sont relayés dans le peloton de tête. C’est finalement Yann Guichard de Spindrift White qui prend la deuxième place quelques secondes devant GDF SUEZ lors d’un finish au contact !

Flotteur arrière bâbord cassé sur PRB

 Après une pause déjeuner et un deuxième briefing au club nautique de l’APCC, les équipages sont repartis en mer pour deux manches de Stade Nautique, avec une flotte divisée cette fois en deux groupes (et non trois groupes comme hier). Alors que le vent est rentré au début de la première manche, il a totalement molli tout au long de l’après-midi. A tel point que le comité de course a annulé la deuxième manche du groupe B et a remouillé le parcours pour relancer la manche. De quoi jouer avec les nerfs des skippers en cette fin de journée déjà bien dense.

Fait du jour sur le plan d’eau : la collision entre Oman Sail et PRB lors de la première manche de stade nautique qui a contraint Vincent Riou (PRB) à abandonner. « Nous étions sur le bord de reaching, on a empanné à la marque au vent. Oman Sail ne nous a pas vu, il est arrivé à vive allure sur nous. Notre flotteur arrière bâbord s’est cassé en deux. Ca nous est arrivé comme ça aurait pu arriver à n’importe quel équipage ici. Ca va très vite sur ce genre de course. Nicolas Andrieu est parti chercher notre flotteur de remplacement à Port-La-Forêt. On va faire les réparations et on espère remettre le bateau à l’eau ce soir vers 21h-22h pour être sur l’eau demain » confie Vincent Riou.

A noter que les jeunes régatiers de Vannes agglo – Golfe du Morbihan skippé par Matthieu Salomon ont fait une très belle journée en remportant la première manche en stade nautique, et en terminant à la troisième place derrière Spindrift Black et Combiwest sur la deuxième manche.

Le programme de demain est encore à affiner en fonction des prévisions météos – qui annoncent pour le moment 20 nœuds de vent mollissant en cours de matinée – mais les équipages devraient courir plusieurs manches dans la Baie du Pouliguen avant la remise des prix prévue à 16h30.

Les résultats seront très prochainement disponibles sur le site internet de la course :

http://www.apccvoilesportive.com/evenement/grand-prix-atlantique/resultats/

 

 

 

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire