Gros baston sur Marseille, pas de course de nuit, mais les régates se poursuivent

Il n’y a pas eu de course de nuit pour cette SNIM 2012. Une mauvaise prévision météo et il était hors de question pour Bernard Amiel, le président de la Société Nautique de Marseille « d’envoyer les concurrents à l’abatoir » La majeure partie des concurrents nʼa pas affiché le moindre regret, quand elle a appris que cette course de nuit du WE pascal serait neutralisée.SNIM 2012-© Pierick Jeannoutot

Retour sur la scène de la deuxième journée de compétition qui a tout de même causé l’envoi de quelques spis à la mer, provoqué des abandons et quelques mal de mer… notamment chez les membres du comité de course.
Avec 16 noeuds de mistral stable, un grand soleil et une forte houle, le ton était
donné sur le coup des 11h.
Des conditions qui étaient  idéales pour les régatiers sous les yeux dʼun public venu en masse à bord des navettes « régate en vue » affrétées par la Société Nautique et lʼOffice de la Mer.
En rade sud, quatre courses non stop avec des manœuvres de spi à arraché en fin de journée, forcément dues à la fatigue.
Les filles de No Limit en IRC 4, ont assuré le spectacle dans une première course, remportée avec brio, et montré le bout du nez toute la journée.
En Laser SB3, petite hécatombe, où la moitié de la flotte avait disparu au signal de la dernière course.
LʼAnglais John Pollard, vainqueur de trois des quatre courses prend la tête du général, devant les figaristes Rouxel et Peron sur Hyères 2013.
En rade Nord, les IRC2 sʼoffrent trois bananes, avec un Glen Ellen V Le  Marseillais, bien matinal comme hier, qui sʼadjuge la compétition à trois que se livrent les trois premiers bateaux de la classe. Les IRC1, de leur côté, sʼoffrent un petit tour du côté de Carry-le-Rouet, sur un magnifique côtier qui a marqué les esprits, notamment durant les bords tirés lors du « retour sur le Frioul », où la lumière et les images étaient « sublimes ».SNIM 2012-©Pierick Jeannoutot
Le Tac Tic de Stephan Vessaux prend la tête du général, malgré cinq malades sur la journée…

Les réactions d’Agnès Di Russo (No Limit – IRC 4), qui figure (après six courses disputées, cinq résultats retenus) parmi les 3 premiers de cette classe  :
« On est épuisées, après ces quatre
parcours banane très longs, mais très contentes. On a fait une très belle journée, cʼétait très drôle. On a un bateau réglé dans la brise pour du 15 nœuds et on était très à lʼaise. On a une super tacticienne et puis on est des gagnantes ! Ça fait quinze ans que lʼon navigue ensemble, on se fait vraiment plaisir, jʼai une pensée pour notre propriétaire, Pascale Barbier, qui nʼa pas pu naviguer avec nous, mais qui est une femme exception. »

Les classements généraux provisoires à lʼissue de la deuxième journée :
IRC 1 (cinq courses disputées, quatre résultats retenus)
1/ Tac Tic – Stephan Vesseau
2/ Bella Donna – François Pailloux
3/ Team Vision Future – Jean-Jacques Chaubard
IRC 2 (cinq courses disputées, quatre résultats retenus)
1/ Glen Ellen V Le Marseillais – Dominique Tian
2/ Sayann Madraco – Cyril Baillie
3/ Fastwave 3 – Laurent Charmy
IRC 3 (cinq courses retenues, quatre résultats retenus)
1/ Prime Time – Marc Alperovitch
2/ Kick – Yvon Laout
3/ Tchin Tchin – Jean-Claude Bertrand
IRC 4A (six courses disputées, cinq résultats retenus)
1/ Jeanne – Lauren Campubri
2/ Axa 102°Sud – Olivier Guillerot
3/ Zulu – François Alicot
IRC 4B (six courses disputées, cinq résultats retenus)
1/ Jin Tonic – Bernard Daurelle
2/ Ilogan – Pierre Perdoux
3/ No Limit – Agnès Di Russo
Laser SB3 (six courses disputées, cinq résultats retenus)
1/ Xcellent – John Pollard
2/ Hyères 2013 – Thomas Rouxel
3/ Côte dʼArmor – Vincent Biarnes

Ce dimanche depuis 11H les courses ont repris , lundi dernière journée de  compétition à partir de 11H, et remise des prix en fin de journée de ce lundi de Pâques par le célèbre navigateur Alain Gabbay

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire