Hervé Novelli signe le contrat cadre entre le Ministère du Tourisme et Odyssea.

C’est Salon International du Patrimoine Culturel, qui se tient au Carrousel du Louvre à Paris, que le Secrétaire d’État au Tourisme Herbé Novelli a signé l’accord cadre entre son Ministère et le programme Odyssea , apportant une nouvelle dynamique à ce projet Odyssea développé par la Fédération Française des Ports de Plaisance.
Marseille Vieux Port @A.CASSIM
Serge Pallarès, président de la FFPP et d’Odyssea, accueillait Mr Penette, directeur de l’Institut Européen des Itinéraires Culturels du Conseil de l’Europe, puis Antonio Barone, directeur de la Rotta dei Fenici, Mr Yvon Bonnot, président de l’ANEL (Association Nationale des Elus du Littoral) ainsi que Mr Antoine Pichon, secrétaire général du Conseil Supérieur de la Navigation de Plaisance et des Sports Nautiques.

Selon les mots de Serge Paillarès  « La signature de cet accord cadre avec l’Etat va fixer dans le marbre la charte Odyssea. Au bout de cinq ans de travail et de préparation, le programme devient une réalité. Il sera présenté les 20 et 21 Novembre prochain à Barcelone, à l’invitation de la Présidence Française, aux 43 chefs d’Etat de l’Union Pour la Méditerranée. Outre sa nature européenne, Odyssea gagne une réelle dimension méditerranéenne ».

Philippe Calamel, le directeur d’Odyssea, a rappelé les principes fondamentaux du programme, destiné à mettre en scène et en réseau de façon contemporaine les villes et les ports du littoral sous trois aspects : les patrimoines, les paysages culturels et les savoir-faire.

Véritable ville pilote le port de Gruissan, présentait en détail les outils et les contenus développés dans le cadre d’Odyssea, insistant sur l’implication des communautés, artisans et associations locales.
Michel-Thomas Penette, directeur de l’Institut Européen des Itinéraires Culturels, se félicitait de la dynamique créée autour d’Odyssea. « Grâce aux outils modernes de communication qu’il met en place, il donne aux visiteurs européens de la Méditerranée tous les niveaux de lecture du patrimoine ! »

Antonio Barone, directeur de la Route des Phéniciens, déclarait « Avec Odyssea, nous travaillons ensemble pour mettre en scène la Méditerranée auprès du Monde ! »

Serge Pallares s’est dit très fier d’accueillir le Secrétaire d’État au Tourisme « . Monsieur le Ministre, c’est grâce à votre soutien que l’ensemble des pays européens adhèrent au programme et qu’ils sont maintenant représentés au sein du groupement européen de coopération Odyssea.»

Odyssea, signature de l'accord cadre -  Herve Novelli et Sege Paillarès© Cyril Plotnikoff/FFPPLes mots de Mr Novelli :

«Cet accord cadre matérialise le soutien fort de l’Etat. J’appelle Odyssea le projet 3D, parce qu’il a trois dimensions. D’abord le développement du port, de sa capacité et de sa qualité d’accueil.
Ensuite le développement touristique avec des outils modernes, et enfin une réelle dimension européenne et méditerranéenne.Odyssea s’inscrit parfaitement dans les projets de l’UPM et de l’Europe.
C’est un très beau programme, un vrai projet pilote.

Et puis je dois dire que j’apprécie beaucoup son président, Serge Pallares ! »

Le Secrétaire d’État assistait ensuite, sur le stand d’Odyssea, à plusieurs démonstrations spectaculaires des outils interactifs mis en œuvre, comme le flash-code, le site-portail internet, ou encore les applications pour Ipad et Iphone.

Nul doute qu’Odyssea est porté par un nouvel élan, et que les 1500 ports méditerranéens seront un jour rejoints par ceux de l’Atlantique et au delà…

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire