INMARSAT et la Volvo Ocean Race

La  Volvo Ocean Race 2011-12 réunit pour sa 11ème édition  six  Volvo Open 70 V3 à Alicante en Espagne, port de départ le 29 octobre d’un tour du monde en équipage et avec escales.
Créée en 1973 sur une idée de Guy Pearce et Anthony Churchill qui avaient été fascinés par l’exploit de Knox-Johnston, le vainqueur du Sunday Times Golden Globe Race, (course autour du monde en solitaire), la première édition qui s’appelait la Whitbread comptait 17 bateaux classiques de l’époque pour 167 marins et a été remportée par Saluya II.

Aujourd’hui, les bateaux de la course, les Volvo Open 70 sont des yachts ultra performants et rapides construits dans des matériaux du même type que ceux utilisés pour les navettes spatiales.

Groupama-Volvo70 photo: Y.Zeda
L’ambiance bon enfant a disparu, seuls des marins aguerris s’engagent dans cette course considérée comme « la plus difficile au monde »

Avant de s’élancer pour cet « Everest de la Voile », les bateaux participeront à une régate dans le port d’ Alicante, en Espagne, puis feront escale à Cape Town, Abu Dhabi, Sanya, Auckland et à Itajaí avant de rejoindre Miami, Lisbonne, Lorient pour un final à Galway en Irlande..
Un évènement planétaire qui devrait attirer des milliers de passionnés grâce à de multiples moyens de communication.

Pour la troisième fois consécutive, INMARSAT est sélectionné comme fournisseur des indispensables liaisons phonies et numériques de la Volvo Ocean Race. INMARSAT FLEETBROADBAND sera utilisé pour délivrer aux médias du monde entier, en provenance des bateaux en course, des images broadcast HD pour la télévision (HDTV) et un riche contenu multimédia.
Inmarsat a accru sa présence dans la prochaine édition en devenant Partenaire Course, ce qui autorise la compagnie de communications à décupler son implication.
Inmarsat   Photo :Rick Deppe/PUMA Ocean Racing/Volvo Ocean Race

Chaque Volvo Open 70 sera équipé d’un SAILOR FleetBroadBand 500, qui assurera les communications vocales et les échanges d’informations numériques haut débit.

On trouvera également à bord un SAILOR FleetBroadBand 150, une version compacte pour les communications téléphoniques et les données IP, ainsi que deux standards SAILOR Mini-C qui assureront le positionnement permanent du bateau et les communications de sécurité globale.
Pour la première fois le nouveau téléphone satellite portatif à couverture mondiale d’Inmarsat, l’ISATPHONE Pro, fera partie du kit de sécurité de tous les bateaux concurrents.

Des prix motivants.

Un prix de 1 000 € sera décerné à l’issue de chaque étape à l’un des MCM -Media Crew Member- pour l’excellence de sa communication bateau-terre dans les médias.

Quand la course s’achèvera à Galway, en Irlande, en juillet 2012, un prix de
10 000 € recompensera le Media Crew Member qui aura apporté la meilleure contribution globale à la couverture de la course.

    Imprimer Commenter Partager

    Une réponse à INMARSAT et la Volvo Ocean Race

    1. Ping : INMARSAT et la Volvo Ocean Race | Sea bleue | Sailing Valley

    Laisser un commentaire