Jean-François de Galaup, comte de La Pérouse, une biographie signée Anne Pons

La légende dit que le roi Louis XVI, au pied de l’échafaud, demanda des nouvelles de ce navigateur dont il avait personnellement souhaité l’expédition autour du monde.
Anne Pons propose un petit ouvrage très documenté et accessible à tous, qui est une biographie de La Pérouse, paru aux éditions Folio biographies.

Invitée à Etonnants Voyageurs Anne Pons ITW A.Cassim

Rapide portrait de l’auteur :

Anne Pons  a hérité des talents et de la passion qu’avait son grand-père Paul Chack, pour les héros de batailles navales et d’aventures maritimes. Il était officier de marine, devenu écrivain il revisitait dans les années 30 et 40 les combats mythiques de Lépante ou de Trafalgar.

Anne Pons a été à la tête, pendant de longues années, de la rubrique « Livres » du Point puis de l’Express, et a commencé sa carrière d’écrivain et de biographe par un long détour par l’Irlande, où elle a ses origines (qu’elle tient de ce même grand-père, fils naturel d’un lord irlandais).

Ses ouvrages :

Son premier roman  » La villa irlandaise », publié en 1985, dans lequel elle explore ainsi dans plusieurs ouvrages la mythologie (7 contes d’Irlande) et les figures historiques de l’île (Constance ou l’Irlande).

En 2002 un récit de la vie de Lady Hamilton, la maîtresse de l’amiral Nelson dont Alexandre Dumas avait fait l’une de ses héroïnes, en  2005, un ouvrage construit autour des biographies croisées de Napoléon et de Nelson lui-même. en 2009 : la biographie du britannique John Franklin, ancien de Trafalgar et explorateur en quête d’un passage reliant l’Atlantique et le Pacifique par le Nord, qui périt en 1845 avec tout son équipage, et ce dernier ouvrage consacré à l’aventure d’un autre naufragé mythique : La Ppérouse.

Parti en 1785, La Pérouse et ses deux frégates disparurent corps et biens en 1788, dans des circonstances qui restèrent longtemps une énigme.
Un livre hommage à l’aventurier La Pérouse, héros d’un siècle où l’on courait les mers les plus dangereuses pour combler, à tout prix, les blancs de la carte du monde.
La dernière exploration en date sur les lieux du naufrage, au large de l’Australie, permit d’apporter en 2008 de nouveaux éléments .
Il y a eu plusieurs expéditions dont 3 sous-marines 2003 – 2005 – 2008 – au total 7 campagnes de fouille.

Résumé du livre :

En ce siècle des Lumières où la science commande et où les nouveaux instruments de mesure rendent plus sûrs les voyages au long cours, Jean-François de Galaup, comte de La Pérouse (1741-1788 ?), entré dans la marine à quinze ans, consacre sa vie à la navigation.
Commencée sur les côtes françaises, son épopée s’achève une trentaine d’années plus tard, au large des îles Salomon.
Auparavant, il aura navigué de l’île de France aux Indes, participé à la guerre d’Indépendance américaine et aux combats contre les Britanniques aux Antilles.
S’appuyant sur la lecture de son Journal de bord, ses lettres, ses notes, ses comptes rendus, ses Mémoires, et les recherches les plus contemporaines, Anne Pons tente de percer le mystère de l’homme qui ne semble avoir vécu que pour tourner autour du monde.

 

 

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire