Jean-Pierre Dick et Loïck Peyron à mi-parcours de la Barcelona World Race

Quarante cinquième jour de course et déjà un demi tour du monde. Jean-Pierre Dick et Loïck Peyron, maîtres du jeu inflexibles depuis le coup d’envoi de la Barcelona World Race, n’ont plus que 11 864 milles (22 000 km) à parcourir jusqu’à la ligne d’arrivée en Catalogne. Ils ont passé la mi-parcours.

MAPFRE, Estrella Damm et Groupe Bel (4e concurrent à être entré en début d’après midi dans l’océan Pacifique), la voie est loin d’être dégagée. Les deux équipages espagnols ont opté pour un contournement des hautes pression par la rocade sud (Estrella flirte avec les 50e) quand Kito de Pavant et Sébastien Audigane tentent de couper le fromage, dans l’espoir de trouver du vent de nord de l’autre côté de la Tasmanie…

Isolé en 5e position, Renault Z.E descend lui aussi vers le sud en enchaînant les empannages.
Pachi Rivero et Antonio Piris sont avec les filles de Gaes Centros Auditivos les plus rapides de la mi-journée (16,5 nœuds).
Pour l’ensemble de ce groupe, où bataillent également Mirabaud, Neutrogena et Hugo Boss, les vents d’ouest sont encore soutenus. Rien de comparable avec les trois derniers du peloton qui peinent dans les hautes pressions au nord des Kerguelen. Cet après-midi, FMC était pointé à 5,8 nœuds. Pour eux, la route est encore très longue.

Point complet sur : www.barcelonaworldrace

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire