Jérémie Beyou, à bord de Charal, est reparti en course cet après-midi

 

Alors que les premiers Ultimes sont arrivés en Guadeloupe, de l’autre côté de l’Atlantique, à Lorient, Jérémie Beyou a quitté les pontons à 13h30 ce lundi pour poursuivre sa course et rejoindre Pointe-à-Pitre.

 

Après quelques jours de réparation à Lorient suite à une avarie de barre subie lundi 5 novembre, et à des conditions météo musclées, Jérémie Beyou bénéficie d’une fenêtre météo qui lui permet de revenir en course.

 

Un deuxième départ attendu avec impatience par Jérémie Beyou qui ne cache pas une forteenvie de naviguer pour gagner en expérience sur son foiler dernière génération, comme il le raconte :

« Un second départ n’est jamais simple mais il est indispensable pour moi et le bateau de poursuivre l’aventure. Une nouvelle course dans la course essentielle pour nous deux pour que nous ayons le temps de nous apprivoiser. Fiabiliser Charal est notre objectif premier. C’est important d’aller jusqu’au bout, pour le bateau et toutes les équipes qui s’investissent et travaillent sur le projet. Rendez-vous en Guadeloupe pour un moment Vivons Fort 

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.