Jérémie Beyou en route pour la 3ème étape de la Solitaire du Figaro

 

Après un repos inférieur à 48h, Jérémie Beyou et la flotte des 38 concurrents de la Solitaire du Figaro Eric Bompard Cachemire s’élanceront cet après-midi à 16h de Concarneau direction Torbay, station balnéaire du Sud-Ouest de l’Angleterre. Actuellement 5ème au classement général, à 41 minutes et 29 secondes du leader Yann Eliès, le skipper de Maître CoQ livre son analyse de cette étape à quelques heures de quitter le ponton.

 Jeremie Beyou, skipper Maitre Coq Class Figaro,  Photo Jean Marie Liot / DPPI / Maitre Coq

Jeremie Beyou, skipper Maitre Coq Class Figaro, Photo Jean Marie Liot / DPPI / Maitre Coq

 

 Questions/réponses :

Comment va se dérouler cette étape entre Concarneau et Torbay ?

« Je suis un peu déçu que le parcours ait été réduit car une Solitaire du Figaro sans le Fastnet, c’est moins mythique ! Maintenant nous avons 400 milles à parcourir (740 km) et il y aura de quoi faire ! Le début de course sera tactique, il faudra bien se placer car nous allons naviguer pas mal dans les courants et il y aura des effets de côtes. En quittant Concarneau, nous mettrons le cap sur l’île de Groix que nous devons laisser à tribord pour continuer jusqu’aux Birvideaux, avant de repartir vers la pointe de la Bretagne jusqu’à une marque de parcours à passer devant Roscoff. Sur toute cette partie, il y aura des coups à jouer. Il faudra rester éveillé tout le temps pour faire l’élastique (phénomène de bouchon où les bateaux ralentissent devant et accélèrent derrière) et être bien placé quand il cassera. Ensuite, nous aurons une traversée jusqu’à Wolf Rock façon petit train. Les derniers milles seront de nouveaux stratégiques le long des côtes anglaises. »

 

Quels sont les enjeux pour toi ?

« Entre la typologie assez particulière de l’étape et la fatigue, les choses vont se décanter. Mon objectif est de naviguer propre et de retrouver les sensations de vitesse que j’avais un peu perdu, notamment au près. En stratégie, je suis plutôt en phase, je fais les bons placements et je suis toujours dans le bon groupe depuis le début. Il faudrait que j’arrive à prendre au moins la moitié du temps à ceux qui sont devant au classement général, en tout cas au minimum sur Charlie Dalin, Alexis Loison et Xavier Macaire. »

 

 

Classement général provisoire

Place Bateau / Skipper Tps étape 1 Tps étape 2 Tps cumulé Ecart au 1er
1 GROUPE QUEGUINER – LEUCEMIE ESPOIR Yann Elies 3J, 9h 26m 39s 2J, 8h 53m 36s 5J, 18h 20m 15s
2 SKIPPER HERAULT Xavier Macaire 3J, 9h 32m 41s 2J, 8h 51m 57s 5J, 18h 24m 38s 0h 04m 23s
3 GROUPE FIVA Alexis Loison 3J, 9h 28m 13s 2J, 9h 6m 1s 5J, 18h 34m 14s 0h 13m 59s
4 SKIPPER MACIF 2015 Charlie Dalin 3J, 9h 30m 2s 2J, 9h 12m 6s 5J, 18h 42m 8s 0h 21m 53s
5 MAITRE COQ Jérémie Beyou 3J, 9h 44m 56s 2J, 9h 16m 48s 5J, 19h 1m 44s 0h 41m 29s
    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire